Un jour, tu comprendras

Je ne sais pas si je vous en ai déjà parlé, mais j’en ai longtemps voulu à ma mère. En fait, je pense que je lui en veut encore un petit peu au fond de moi-même. Voyez vous, lors de mon entrée en maternelle, j’avais une belle coupe de cheveux à la Nathalie Simard. Après une année à me coiffer, ma mère décide que c’est assez, et (musique dramatique ici!) me fait couper les cheveux comme un p’tit gars. Ouais, une coupe bol. Mentionnons au passage que ma soeur, elle, a de superbes et LONGS cheveux. Comme une princesse. Et moi j’ai l’air d’un p’tit gars. Tout ca apparement parce que mes cheveux sont un peu difficile à coiffer … mmmmmmmmmfff .

Apparement, s’il y a un gêne que j’ai transmis à Zucchini, c’est celui de mes cheveux stupides.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Photobucket

Ouais, telle mère , telle fille. C’est de ca que Zucchini a l’air en se levant. Heureusement, pas besoin de ciseaux, y’a aujourd’hui de supers produits démêlants.   N’empêche que certains matin, je comprends ma mère :p

3 commentaires

  1. Exactement la même chose ici!!! Tu aurais dû voir la ‘touffe’ que j’avais quand j’étais jeune. Mais ma mère ma plutôt habituée à ce qu’on me tire les cheveux pour les déméler. Ma petite ‘motonne’ exactement comme moi. Mais elle en a moins épais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *