Un cadeau pour les profs

Chaque année, à cette période ci, mes enfants m’achalent pour qu’on explore Pinterest à la recherche d’une idée de cadeau de fin d’année pour leur professeur. Mes enfants aiment beaucoup leurs profs (yay!) et ils ont envie de leur faire un petit quelque chose. Bon, j’essaie toujours de les diriger vers quelque chose d’autre que les colliers en macaronis, mais ultimement, c’est eux qui offrent le cadeau alors ça reste leur choix. Je sais, les profs reçoivent toutes sortes d’affaires, et c’est pas toujours à leur goût, mais ils peuvent toujours faire comme moi et subtilement recycler le tout lorsque les enfants sont partis .  L’important c’est le plaisir que mes enfants ont à le faire.

Donc, cette année, question d’avoir un endroit pour mettre tous les bouquets de pissenlits qu’ils offrent, mes enfants ont choisi d’offrir un vase.  Le plus beau dans l’histoire c’est qu’il est vraiment facile à réaliser.

 

aVous aurez besoin de :

-1 vase

-Des essuie-tout

-De la peinture acrylique assez liquide. (Celle du Dollarama est parfaite)

 

C’est tout.  Même pas de pinceau.

 

bLa marche à suivre est simple.  Vous verser un peu de peinture dans le fond du vase.

cVous étendez la peinture en tournant le vase.

eVous laissez sècher environ 2 minutes, à l’envers sur l’essuie-tout.

dVous ajoutez une autre couleur et recommencez le processus jusqu’à ce que votre vase soit rempli de couleurs.

fVous laissez ensuite sècher à l’envers et voilà, votre vase est prêt.

gCe n’est pas très long à faire et surtout c’est très facile. Mes enfants ont adoré.

Lire la suite

Merci, merci, merci.

IMG_7267L’an dernier, j’ai écrit une lettre aux profs de mes enfants. J’ai vu beaucoup de partage sur Facebook, on m’a écrit des courriels, on m’a demandé si on pouvait la présenter dans une réunion, j’ai reçu plein de merveilleux commentaires. Et il y a aussi eu le traditionnel « Ben là, ils font leurs job, c’est pas la mère à boire »  accompagné du non moins populaire « Pffft, ils ont des conditions de travail de rêve« .

Moi je dois être vraiment très, très chanceuse, parce qu’à date mes enfants ont tous eu de merveilleux professeurs.

Parce que les critiques restent souvent plus en tête que les éloges, je me suis dit que ça ne ferait pas de tort de vous dire un autre merci.

Merci d’en faire plus que ce qui vous est demandé.

Merci de mettre l’élève en priorité, même si ça serait parfois plus facile de s’en tenir à ce qui est demandé.

Merci de prendre du temps le soir à la maison pour planifier une activité qui donnera un sourire à toute la classe.

Merci d’apporter une (ou deux, ou trois) collation supplémentaire pour partager avec celui qui a oublié la sienne.

Merci de vous arrêter à l’épicerie pour jaser avec un p’tit bonhomme impressionné que vous n’habitiez pas à l’école.

Merci d’écrire aux parents pour vous renseigner sur ce qui se passe à la maison devant les larmes d’un enfant, au lieu de faire comme si rien n’était.

Merci de trouver du positif là où c’est parfois plus difficile.

Merci d’apporter des livres de votre collection personnelle pour faire plaisir aux élèves parce que votre budget de classe est déjà dépassé.

Merci de tenir la main de l’élève qui en avait besoin ce matin là.

Merci de vous rappelez les passions de l’un, les passe-temps de l’autre et de vous en servir pour les accrocher.

Merci de venir aux réunions où vous n’êtes pas obligés pour partager votre expérience.

Merci d’être encore à l’école à 16h30 pour préparer la journée du lendemain.

Merci de moucher des nez qui coulent.

Merci d’apporter les problèmes de vos élèves à la maison pour trouver une solution.

Merci de ne pas avoir peur du ridicule pour faire rire les élèves pendant une dure journée.

Merci d’oublier de dîner pour organiser les olympiades.

Merci d’appeler à la maison pour se renseigner sur l’état d’un p’tit malade.

Merci d’être capable de vous émerveiller devant un minuscule progrès.

Merci de m’écrire juste pour me dire que mon enfant a passé une belle journée.

Merci de ranger la bibliothèque de l’école pendant une journée de congé.

Merci de faire 3204365 téléphones pour trouver la parfaite sortie de fin d’année.

Merci de corriger jusqu’à trop tard le soir.

Merci d’écouter nos inquiétudes et de nous rassurer.

Merci de sourire même quand vous avez envie de pleurer.

Merci, merci, merci. Pour tout ce que je n’ai pas dit et que vous faites, sans le comptabiliser.   Vous faites une job extraordinaire. Pas toujours facile. Parfois ingrate. Mais vous faites surtout la différence pour beaucoup de p’tits.  Merci de le faire, merci d’être passionnés et de ne pas vous laisser trop atteindre par ceux qui ne l’apprécient pas.  Parce que oui, vous avez peut-être de belles « vacances » mais elles sont amplement méritées.

Si vos enfants ont des profs aussi extraordinaires que les miens, prenez la peine de leur écrire un petit mot en cette fin d’année, parce qu’avec tout ce qui se passe en éducation ces temps ci, je suis certaine qu’ils peuvent prendre toute la reconnaissance possible.

Lire la suite