La petite fille à sa maman

Ce qui devait à l’origine être une session photo inspirée par Kiwi s’est transformé en petit vidéo.

Si physiquement ma cocotte est le portrait de son papa, elle a de quoi retenir de sa mère pour sa personnalité. En grande primeur, voici Zucchini et la guitare de maman 😀

Ne vous inquietez pas, mes cordes étaient dûes pour être changées 😛
Désolée pour celle qui l’avait déjà vu, mais je la trouvais trop belle .

Lire la suite

Mignon!

Zucchini chérie était dûe pour un changement de Robeez les siens devenant trop petits. Je suis tombée sur le modèle ci-haut, et voilà c’est ceux là que je veux. Impulsive comme je suis, je profite du fait que Chéri doit aller au centre d’achat pour aller jeter un coup d’oeil dans les boutiques de souliers. Mais je ne trouve pas les Robeez en question et la vendeuse de chez Panda s’avère plutôt inutile (pour être polie!) dans mes recherches. Comme c’est ceux là que je veux je me résigne(!) à les commander de leur site internet même si je dois payer des frais de livraison.

Retour à la maison, je vais sur mon forum de mamans et j’ai un flash! Il y a une charmante et adorable maman qui a récemment ouvert une boutique de maternité. Elle tient les Robeez, et pleins d’autres produits géniaux 🙂 Je lui ai envoyé un message, et elle a gentiment accepté de commander l’objet de ma convoitise 😀

Je vais avoir un Zucchini chaussée tout en beauté.

Lire la suite

Paresse

Je dors profondément, quand tout à coup je me réveille en sursault, j’ai entendu Zucchini se réveiller. Je regarde le cadran : 3h12. Je sais que si on lui redonne sa suce avant qu’elle soit trop réveillée, il y a de bonne chance qu’elle se rendorme illico-presto. Sauf que je suis paresseuse. J’ai pas du tout envie de me lever.

-Chéri. Réveille toi!

Ben oui, lui il dort dur. Zucchini qui se retourne dans son lit, ca ne le réveille pas.

– Hein? Quoi? Qu’est ce qu’il y a? (sur un ton affolé)

Chéri est toujours très mélangé quand on le réveille dans le milieu de la nuit.

– Va donner la suce à ta fille.

Remarquez, c’est maintenant SA fille. Quand elle est cute c’est ma fille. Quand elle a une couche puante, quand elle régurgite etc. c’est sa fille.

-Quoi?

VA DONNER LA SUCE À TA FILLE!!!

Merveilleux, je suis maintenant capable de crier en chuchotant.

Chéri se lève, sort de la chambre. Je referme les yeux, je m’apprête à retourner à mon rêve très intéressant, malheureusement interrompu.

*Bruit sourd*

Suivi du chien qui se lève à toute vitesse pour essayer de comprendre ce qui se passe.

Suivi d’un sacre retentissant

Suivi d’un papa qui revient dans le lit avec un bébé bien réveillé.

La maman sacre intérieurement. J’aurais du y aller, je suis capable d’éviter les obstacles dans le noir, MOI.

La maman veut dormir.

– Nenon, tu ne la couche pas dans notre lit. (Ca fini toujours en marathon d’allaitement, et festival des pieds dans la figure) Tu l’as réveillée, tu la rendors.

– …

Piteusement Chéri est retourné avec Zucchini dans la chambre et l’a bercée jusqu’à endormissement. Je me suis sentie un peu coupable. Juste un peu. 😛

Morale de l’histoire, quand on essaie de sauver 2 minutes de sommeil, ca fini par nous en coûter 60.  On est jamais mieux servi que par soi-même, cette nuit j’irai donc donner la suce de Zucchini 😉

Lire la suite

Le pouvoir d’attraction du Zucchini

Des fois (ok, souvent) je me demande si c’est moi qui n’est pas normale. Samedi soir souper au restaurant avec des collègues de travail. Zucchini est avec nous. Dès que les gens l’appercoive, nada, niet , on existe plus, tout le monde se pâme devant elle. Jusque là ça va, moi aussi je le trouve extraordinaire ma cocotte 😛 , mais c’est ce qui suis qui me laisse perplexe: C’est la guerre à savoir qui peut la prendre. Ca ne me choque pas, parce que c’est gentiment demandé et si Zucchini ne veut pas on la remet avec ses jouets, mais j’avoue que ça m’intrigue. Parce que je n’ai jamais eu le besoin – ou l’envie – de tenir dans mes bras un autre bébé que le mien. Et surtout, si un bébé avait régurgité dans mon décolleté – comme Zucchini l’a fait à une collègue- je l’aurais redonné illico presto à sa mère, mais pas elle. Et ça, ça me mystifie!

Lire la suite

Fierté

Dans ma vie d’avant, j’étais fière lorsque je faisais des trucs super. Comme réparer le four moi-même. (Ouais, celle la j’en reviens toujours pas!) Comme réussir à écrire l’alphabet Russe. Comme lire la Critique de la Raison Pure. (Ok, j’avoue j’ai passé rapidement sur quelques pages, mais j’ai passé mon cours avec une bonne note, c’est ce qui compte!)

Maintenant, avec Zucchini, c’est elle l’objet de toute ma fierté. Zucchini se tient assise, me voilà gonflée d’orgueil. Zucchini a maintenant 6 dents, na na na nère. Zucchini rampe pour attraper le chien, you go girl!

Je sais, je sais, c’est une étape normale pour tous les bébés. Mais on ne parle pas de n’importe quel bébé, celui ci c’est MON bébé. Vous saisissez la nuance? Non, vous n’avez certainement pas d’enfant, because c’est ca être maman. Être fière des trucs les plus normaux.

Puis y’a des fois ou on est encore plus fière. Vous savez, a l’épicerie, Zucchini assise dans le panier qui distribue des sourires à tous et chacun. On croise une maman et sa fillette d’environ 6 ans qui s’écrit: Maman, maman, regarde le bébé mignon! C’est tout ce que ca prennait pour nous rendre fière comme un coq. C’est MON bébé, et la vérité sort de la bouche des enfants, right? 😉

Lire la suite

Pitou et cie

Je vous ai déjà dit que j’aimais ça chialer?  Non?  Alors:  J’adore chialer.   Vous allez me servir d’exutoire.  😀

J’habite en face d’un petit parc, dans un joli quartier tout plein d’enfants.  Ma fenêtre de salon donne directement sur le parc en question.  Ce matin j’ouvre les rideaux, je vois deux petites filles en train de jouer dans le sable.  Puis un monsieur arrive avec son chien, un labrador.  Okay, mettons quelque chose au clair:  j’adore les chiens.  J’en ai un gros pitou qui est le meilleur ami de ma fille.  (Elle le trouve pas mal plus drôle que moi, à mon grand désarroi!) Mais les chiens, aussi charmants qu’ils soient, sont interdits dans les parcs de la ville.  Bon, je suis quand même tolérante, j’en fais pas trop de cas.  Je vais me faire mon Quick matinal, je reviens dans le salon, que vois-je?  Le monsieur qui a détaché son chien.  Je trouve ca franchement irresponsable, on ne sait jamais comment va réagir le chien avec les enfants.  Mon pitou c’est le plus gentil chien du monde.  Il a passé le test des enfants avec Zucchini mais surtout avec mes neveux et nièces.  Mais jamais je ne lui enlève sa laisse en public.  Je regarde comme il faut:  le bonhomme est en train de faire glisser son chien dans la glissade.  Euh????  Disons qu’avoir été en tenue plus appropriée que ma robe de chambre (aussi jolie soit-elle je la garde pour l’intérieur 😉 )je serais sortie de chez moi , lui dire ma façon de penser.  Dorénavant, première chose que je fais le matin, je m’habille, et j’espionne son retour par la fenêtre.  Gnack gnack gnack!

****

A part ca, je n’aurais jamais pensé que le Zucchini était un légume si populaire pour se mériter tant de recherches sur Google…    Quelqu’un a même abouti ici avec la recherche : Prise Zucchini

Lire la suite

Le soulier esseulé…

Pourtant la journée avait bien commencé. Zucchini s’est réveillée très tôt. Le cadran disait 5h20. Mon cerveau a une barrière psychologique, avant 6h je ne fonctionne pas. Je fais donc comme si je ne l’avais pas entendue, peut-être qu’elle pourrait jouer seule un petit moment… 5h33, ca fait 5 fois qu’elle me tire les cheveux de toutes ses forces. Je me retourne vers Chéri:

-Lève toi avec elle. De toute façon faut que tu te lèves pour aller travailler.

-Non. Lève toi, faut que je sois en forme pour travailler.

– Lève. toi. Faut que je sois en forme pour vivre. (dis sur mon ton de maman écoeurée parce qu’elle a servie de suce durant la nuit)

Faut croire que je suis plutôt convaincante -ou épeurante- l’Homme de ma vie s’étant levé avec Zucchini. 7 heures arrive, l’Homme doit aller travailler. Il arrive dans la chambre avec Zucchini a moitié endormie.

-Je crois qu’elle n’a pas assez dormi. Les yeux lui ferment tous seuls.

-Dépose la à côté de moi.

Réveil: 8h30. Whouhou!

Super journée avec une super copine 🙂 J’ai pas vu le temps passer.

Sur le chemin du retour. Arrêt à l’épicerie. Je suis de bonne humeur, je me promène allegrement dans les allées. Jusqu’à ce que j’arrive à la caisse. Zucchini n’a plus qu’un seul soulier. Merde. Ses mignons p’tits espadrilles que j’adore. Je refais frénétiquement le chemin inverse. Pas de traces du foutu soulier. O.K. Allons voir dans le stationnement. Toujours pas de trace de l’espadrille maléfique. Zut. Il ne peut pas s’être volatilisé tout de même. Je refais le tour de l’épicerie. Rien pantoute.

J’arrive chez nous. Je suis frustrée. Ben oui, j’ai tellement mauvais caractère que je me frustre pour un p’tit soulier. Mais il est -ou plutôt était- tellement mignon. Je fais quoi avec un seul soulier moi là?

Quand Chéri arrive à la maison, je lui raconte mon malheur. (C’est dans ce temps là qu’il doit avoir envie de finir de travailler tard, très tard. Non mais ce que j’ai des conversations intéressantes!)

-Veux tu me dire qu’est ce qu’elle fait la personne qui l’a trouvé avec UN soulier??

Et soudain l’Illumination. Jelaisse Chéri pantois avec Zucchini et je retourne à l’épicerie. Rayon des bébés. (C’est une épicerie Multi-fonctions, ils vendent de tout.) Dans un bacs, au milieu des souliers roses, mon charmant p’tit espadrille.

La maman était contente 😛

Lire la suite

Déprime

Vous savez le genre de journée ou même s’habiller demande un effort surhumain?  Le genre de journée ou la loi de Murphy semble me narguer.  Le genre de journée qui est à peine commencée et on compte déjà les heures avant de retourner au lit.  Ouais, c’est une journée comme ça aujourd’hui.  Zucchini s’est réveillée tôt ce matin, après une nuit chaotique.  Je suis descendue en bas, il n’y avait plus de lait.  J’ai échappé le déjeuner de Bébé par terre.  Bon, y’a le chien qui m’a donné un coup de main là-dessus.  Mon Homme a appelé pour me dire qu’il rentrerait tard, très tard.  Il a rappelé pour me dire qu’il était parti avec mes clefs.  Bébé a fait une mini sièste d’à peine 20 minutes, juste le temps que j’avale une toast.  Brûlée il va sans dire. Je ne suis pas capable de convertir les &*# »& de fichiers Flacs que mon frère m’a envoyé. Zucchini décide qu’elle n’a pas du tout envie de manger du broccoli pour dîner, il y en a partout, sauf dans son estomac.  Il est 12h30.  Juste 12h30.  La maison est sans dessus-dessous.  J’ai pas eu le temps de remplir le lave-vaisselle.  Ni de faire du lavage.  Ni de passer la balayeuse.  J’ai juste le goût de me rouler en p’tite boule dans ma robe de chambre…

13h.  Il reste 7 heures avant que Zucchini soit couchée pour la nuit.   7 heures d’entertainement.  Disons 6 si on enlève le souper et le bain.  Il pleut, je ne peux pas aller au parc.  Je n’ai pas de clefs je ne peux pas aller nul part.

13h30.  Zucchini est fatiguée.  Habituellement, je la coucherais et j’en profiterais pour prendre ma douche, vider le lave-vaisselle, le remplir, faire une ou deux brassées de lavage etc.  Mais là, je me suis dit:  Y’en est pas question!  Je suis montée en haut et j’ai couché Zucchini dans mon lit avec moi.  On s’est collées, et on s’est endormies.  Je me suis fait réveiller, 2 heures plus tard, par de petites mains qui flattaient mon visage.  Quand j’ai ouvert les yeux, y’avait le plus beaux des bébés qui me faisait un grand sourire.

Ma maison aurait besoin d’un coup de balayeuse.  Mes cheveux sont sales.  La vaisselle s’accumule sur le comptoir.  Le panier de linge sale est plein.  Pas grave.   Se réveiller comme ça, ça vaut tout l’or du monde.

Lire la suite

Appelez les journalistes!

Sortez les caméras, prenez des photos.  Nous sommes en liste pour réaliser le rêve de milliers de personnes.  Ouep, Zucchini et moi allons tenter notre chance pour le livre des Records Guinness.   Non, nous ne tenterons pas d’éclipser la plus haute pile de boule de quilles (sans adhésif!)  ou encore d’éjecter le plus loin possible un spaghetti avec nos narines, non.  On y vas pour quelque chose de plus réalisable :  le plus de morve contenu dans un petit nez.

Sérieusement, comment elle fait pour en produire autant?

Lire la suite

Maman, c’est tout?

Hier il pleuvait, j’étais dans mon pyjama, j’avais pas envie de m’habiller. Puis tout à coup, en fouillant pour trouver autre chose, je constate que le dernier Amélie Nothomb est sorti depuis plus d’une semaine. Je me suis habillée subito presto, je suis allée à la librairie. En chemin, je me suis demandée ce qui se passait avec moi. Faut savoir que j’étais une boulimique de lecture. Entrer dans une librairie pour moi, c’était comme lâcher un alcoolique dans un bar open. Amélie Nothomb j’adore. Et surtout, c’est que j’étais entrée chez Renaud-Bray depuis que le livre était sorti. Mais alors qu’avant je regardais avec envie chaque nouveau livre qui parraissait, maintenant je me retrouve dans un p’tit coin de la librairie à examiner des livres qui ont du poil. Et gardez vos pensées impures, on parle de livres pour enfants.

Alors quand on devient maman, on s’oublie? Ca fait des siècles que je n’ai pas touché à ma guitare. Quand j’entre dans un magasin je regarde rarement le linge pour moi. Quand je vais chercher des légumes je pense à Bébé. Mon argument choc pour convaincre chéri: C’est pour ta fille. Alors qu’avant c’était pas mal plus osé 😛

Vous croyez que ça se soigne un jour?

P.S. J’ai tout de même lu mon livre d’un seul trait, dans mon bain. Faut bien que je pense un peu à moi parfois!

Lire la suite