Moi et les trolls ou comment allaiter en public

971576_10151504340982820_900269178_n

 

J’ai pas eu beaucoup de temps les derniers jours pour niaiser lire sur Facebook et les autres médias sociaux.  Puis, pendant que mes enfants mangeaient leur dessert de canicule, j’ai sorti mon téléphone et j’ai zieuté mon fil d’actualité.   Il y avait à peu près 54676 statuts/articles partagés sur l’allaitement en public.

Ça revient périodiquement et j’avoue que j’ai arrêté de lire les commentaires depuis longtemps pour éviter de faire de l’urticaire.   Moi j’allaite en public – scandale – et je me sacre un peu (beaucoup?) de ce que le monde en pense.

Mais là, je me suis rappelée moi, après avoir accouché, à ma première sortie en public, en train de chercher frénétiquement une salle d’allaitement.  Parce que j’avais dit que moi je ferais jamais ça imposer aux autres mon allaitement.  HAHAHAHA.   Alors, je vous offre mes précieux et sages conseils (hum! hum!) sur comment allaiter en public.

Premièrement, t’allaites où tu veux.   Si t’es pas à l’aise devant les gens, oui, c’est correct d’aller dans une salle d’allaitement.  Ou même dans les toilettes.   Tant que c’est TON choix.   Tu peux aussi allaiter sur un banc dans un parc.   En mangeant au resto.   Ou en faisant ton épicerie.

Deuxièmement, t’allaites comme tu veux.  Avec une couverte.  Sans couverte.   Avec une camisole d’allaitement.  Avec un t-shirt ben normal.  Dans une robe de soirée.  Ou en pyjama.   Ben oui.  T’as le droit.

Troisièmement , je suggère que dorénavant, on réagisse tous de la même façon lorsque quelqu’un passe un commentaire désobligeant :  Faire comme si c’était une joke.

-Pffft.  Ça pas d’allure se montrer les seins de même, c’est pas pour rien les salles d’allaitement.

– HAHAHA.   Bonne blague.

-Non, non.  Je suis sérieux.   Tu devrais pas allaiter en public, au pire va dans les toilettes.

-HAHAHAHA!   T’es drôle!   Tu joues vraiment bien le rôle.

-NON.   Moi je fais pas l’amour en public parce que c’est naturel tsé.

-POUHAHAHA.   Tu connais vraiment tous les clichés.

Et ainsi de suite.   Pis vous vous faites un palmarès du temps que ça a pris aux gens pour vous laisser tranquille.  Parce que troller les trolls c’est toujours un peu drôle.

 

17 commentaires

  1. Honnêtement?
    Je suis POUR l’allaitement.
    Pour l’allaitement prolongé, exclusif jusque six mois, etc.
    Pour qu’une mère allaitante se balade et mène une vie normale, active, en extérieur, si ça lui chante, avec bébé sous le bras ou en bandoulière (oui, chez certaines people ça remplace le sac à main, il paraît).
    Pour qu’une femme puisse allaiter sans devoir se planquer ou affronter des remarques stupides / critiques / commentaires graveleux, etc.

    Mais…

    Ben oui, mais…

    Quand une vague connaissance, assise en face de moi à table, a dégainé bébé ET sein gonflé de l’autre côté de mon steack sauce béarnaise, et qu’au lieu d’une conversation agréable je me suis appuyé la vue d’un sein inconnu ballotant et tressautant – et le haut du crâne de la mère en extase sur sa progéniture.

    J’avoue m’être surprise à penser ce jour-là que j’aurais apprécié un peu de discrétion de la part de la mère.

    1. Ah oui… Je voulais te dire : je respecte ton choix de manger un animal mort recouvert de sauce alors c’est gentil de respecter mon choix de nourrir mon enfant directement à la source . On est au resto : tous le monde a le droit de manger… non ?!

    2. Y’a des femmes qui allaitent qui sont discrètes, d’autres moins. C’est pareil pour les gens qui mâchent la bouche ouverte, hein?

    3. Pouaaaah…! J’aurais franchement été mal à l’aise devant ce trop plein d’intimité. On vit en société. Un peu de respect pour les autres (même si vous n’en voyez pas la pertinence).

  2. Tu me donnes envie de recommencer à allaiter ma fille de 2 ans et demi, et mon fils de 11 ans tant qu’à y être, juste pour aller protester avec vous vendredi!

  3. Personellement , j’etait du genre a devisager celle qui allaite en public ( mes excuse ici pour les regard du passé) . Après mon premier bébé, j’allai toujours dans les salle d’allaitement jusqu’a ce que mon deuxième arrive. Tous les tabou ont disparu, je l’est allaiter pendant 20 mois et j’en suis tellement fière, j’ai allaiter en public dans les centre commerciale, les cabinet de médecin, a l’épicerie, a l’église en plein baptème, devant la famille, devant des étranger, breff vous voyez ou je veut en venir……. PARTOUT . Oui parfois j’ai eu droit a des commentaire mal placer mais est-ce que ça as changer mon allaitement ? Non loin de là. Selon la loi, il n’est aucunnement interdit d’allaiter en public. J’ai vécu l’allaitement librement et j’ai adoré 🙂

  4. Personnellement, je n’ai pas allaité (évidemment, je suis un homme…). Mais il y a 27 ans, ma femme a décrété (à juste titre) qu’elle se moquerait des regards et des remarques et qu’elle allaiterait . Et elle l’a fait, finalement sans que la chose pose réellement de problème.
    Aujourd’hui, je suis presque gêné lorsqu’une maman hésite à allaiter par peur du regard des autres, et j’aimerais lui dire qu’il n’y arien de plus naturel que de nourrir son enfant lorsqu’il a faim, peu importe le lieu ou la circonstance!

  5. J’ai allaité 17 mois chacun de mes enfants et je l’ai fait partout. J’étais pourtant du genre très pudique, mais j’ai passé par-dessus en me disant que c’était tout à fait normal de le faire. Par contre, j’avoue que je suis un peu gênée lorsque je vois une maman le sein à l’air. Je ressens un petit malaise. Comme bien des femmes, je crois qu’il est important de laisser le libre-choix à chacune en matière d’allaitement.

  6. Bravo pour ce billet Marie ! Personnellement, j’ai allaité mes 3 enfants dans à peu près tous les endroits publics possibles, même debout à l’épicerie en face de la poissonnerie ! Suis-je plus chanceuse qu’une autre ou si c’est juste que je ne portais pas attention aux regards des autres mais jamais je n’ai eu de commentaires plates. Une chance parce qu’ils se seraient fait répondre ! Je ne comprends pas cette gêne du sein. En quoi ça met mal à l’aise de voir un sein ? Il me semble que c’est pour la fille qui a le sein à l’air et qui sent un regard réprobateur que c’est gênant…celui ou celle qui regarde n’a qu’à détourner les yeux s’il ne veut pas voir….

  7. salut ?
    moi j’habite à la Réunion , içi cela est plutôt bien tolérer … en tout cas jusqu’au 6 mois de l’enfant après c’est « dérangeant » : quoi tu l’allaite encore mais c’est bizarre non? ou mon gynéco : « il a 18 mois il n’a plus besoin de ça, il serait temps d’arrèter ! parce que je refusais d’arréter pour prendre un médoc ! bref j’ai un peu tout entendu que ce soit de la famille ou d’étranger… cela ne m’a pas empêcher d’allaiter mon deuxième jusqu’à 30 mois et ma troisième jusqu’à 18 mois ( c’est elle qui a arreter ) et je regrette de n’avoir pas fait avec mon premier
    c’est naturel, le nouveau né ne se dirige t il pas de lui même vers le sein de sa mère ? depuis que le monde est monde tous les mammifères ont nourris ainsi leurs petits, et nous en faisons partis .
    et ce sera encore pour très très très longtemps…..

  8. Hahah! Merci pour la stratégie, elle est trop bonne. Je vais l’utiliser allègrement (Si jamais j’en ai malheureusement l’occasion).
    Par ailleurs, je crois que collectivement, on devrait se demander pourquoi on ressent un malaise en voyant une maman allaiter. En voyant un sein. Est-ce parce qu’on a du mal à s’empêcher de regarder? Est-ce qu’on a peur que la maman nous voit regarder son sein? Est-ce parce qu’on a peur que la maman pense qu’on aime regarder son sein? Est-ce qu’on a peur que quelqu’un d’autre pense qu’on regarde ce sein de façon sexuelle?
    Bref, je n’ai pas de réponse mais je suis 100% sûre que c’est plus profond que «je ne veux pas voir de sein». Parce qu’il y en a partout des seins, dans les publicités. Sur les magazines. Seulement les mannequins, ils ne nous regardent pas. N’y aurait-il pas une difficulté à faire face au regard de l’autre qui nous voit le voir? Ou bien peut-être est-ce ce même blocage qui nous choque à voir une femme utiliser ses seins pour dénoncer, pour protester (Femen). A-t-on encore un malaise à voir la femme libre? Libre d’utiliser son corps comme d’un outil, davantage que comme une parure? Un bijou au service de l’homme?

    Bon, ma réflexion va un peu loin. Je fais juste donner des pistes, vraiment, je n’ai pas de réponse. Je lance la réflexion à tous les sociologues de ce monde! Allaitez avec bonheur, toutes autant que vous êtes! 🙂

    1. Mlle Caroline C, je suis entièrement en accord avec vous, et je crois sincèrement que vous soulevez de très bons questionnements. Merci pour ce message pertinent, ça porte beaucoup à la réflexion.

  9. J’ai allaité 3 beaux garçons pendant plus de 2 ans chacun. J’ai allaité partoutt: resto, zoo, magasins, épiceries, spectacle d’Annie Brocoli…. Je suis une de celle qui n’ont jamais eu de commentaires négatifs….Peut-être que je suis chanceuse ou que je suis une ninja de l’allaitement avec mon mini buste;)) Allez lâchez pas et faites taire les satanés vieux  »ch’noks » et les puritaines Madames Chose en nourrissant votre enfant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *