L’invitée surprise

1Chez nous, c’est rare qu’on reçoit.   Ou plutôt, on reçoit rarement en dehors des fêtes des enfants et du réveillon de Noël.   Entre les activités des enfants, les invitations des amis, l’horaire atypique de Chéri, puis avouons le , le fait que nous autres on aime ça souper habillés en mou en famille, ça laisse peu de place à inviter des gens à venir partager la folie qu’est l’heure des repas chez-nous.

Pataks nous avait demandé d’organiser un party ce mois-ci.  Déjà, trouver une date c’était difficile.  Avril, il y a la fête de Junior, ma fête, la fin des cours de piano et le concert qui suit, 2 ou 3 fêtes d’amis, 2 meeting à l’extérieur pour l’Homme, puis j’en oublie.   Pas grave, on fixe une date.   Et là je planifie le menu.  Quand je reçois, j’aime ça que ça soit simple.  Pas envie de passer la journée devant le four j’ai déjà assez du ménage qui va me prendre une partie de la journée.   J’aime bien faire la traditionnelle recette de brochettes de poulet de ma mère.   C’est simple, ça se fait sur le BBQ, donc c’est pas moi qui s’occupe de les faire cuire, et c’est quelque chose que à peu près tout le monde mange.   Je me suis donc dit que j’allais faire le pendant indien de la recette!   2 Encore plus facile en plus :   Du yogourt et de la pâte de cari à mélanger pour faire la marinade.   Donc dimanche matin, j’ai fait ma marinade je l’ai mise dans un ziploc avec les cubes de poulet et je suis partie à l’épicerie acheter de la coriande pour la trempette que je voulais faire.  J’ai demandé à Chéri d’avancer le ménage pendant que j’allais faire les courses (et bon, j’ai peut-être un peu pris mon temps, question de le laisser faire le plus de ménage possible.  Peut-être.)

 

À mon retour chez nous, j’ai trouvé la cuisine dans l’état ou je l’avais laissée, c’est à dire assez bordélique.  Et Chéri sur le divan.  À en croire les sons qui sortaient de sa bouche la fin du monde était arrivée.   Après quelques minutes d’agonie, il a réussi à me faire comprendre que la seule journée de congé qu’il avait cette semaine, il allait la passer à courir à la salle de bain à toutes les 3 minutes à peu près.  SUPER.

 

 

Quand j’ai vu que ça ne passait pas, j’ai dû avertir les invités de l’état de Chéri.  Curieusement, ils ont décidé de laisser tomber la visite dans notre campagne.  Je ne sais pas trop pourquoi.  Mais bon, le poulet était déjà mariné et j’avais déjà tout planifié.   Me restait à ranger le vin – je n’en bois pas et les enfants non plus – et à décider ce que j’allais faire avec le surplus de brochettes.  ( Chéri , bonne nouvelle, tu as des lunchs pour le restant de la semaine!)

 

J’ai finalement fait une seule des deux trempettes que j’avais prévue.  J’ai opté pour quelque chose de très simple et qui s’est révèlé pas mal bon  :   Une part de yogourt, deux part de mayonnaise et une part de Chutney à la mangue.   Tellement facile à faire et les enfants ont adoré.   À refaire pour la prochaine fois qu’on a de la visite ou juste qu’on veut servir des crudités.

Trempette indienne :  1 part yogourt, 2 part mayo, 1 part Chutney.   Facile et rapide.

 

4Il y a un petit garçon qui s’est particulièrement régalé.  Et Zucchini, m’a demandé quand est-ce que j’allais en refaire.   Je lui ai dit que ça serait bientôt parce que son père n’avait pas eu la chance d’y goûter.

 

Restait le plat principal à faire.  Et fallait que j’utilise le BBQ.  J’haïs ça moi le BBQ.   En plus d’avoir peur de me faire exploser chaque fois que je l’allume, on dirait que je n’arrive jamais à trouver la cuisson parfaite.  Mais bon, les sons provenant de la bouche (ou du ventre?) de Chéri m’ont fait comprendre que je n’avais aucune chance de réussir à lui déléguer la tâche.

 

Finalement, ça ne s’est pas trop mal passé et j’ai réussi à avoir un résultat potable.  Servi sur du riz, avec une salade et un pain naan en accompagnement, c’était délicieux et surtout très simple à préparer.  La prochaine fois, avec un peu de chance, je vais peut-être pouvoir partager tout ça avec nos invités.

Brochette avec pâte de cari Tikka

 

« Divulgation : Je participe au programme des ambassadrices Patak’s organisé par Mom Central Canada et j’en retire quelques avantages. Les opinions exprimées sur ce blogue sont les miennes. »

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *