Les fantasmes d’une mère de famille nombreuse.

3

Parfois, quand je suis en train de plier le 5ème panier de linge de la journée, je me surprends à fantasmer.   Ne vous inquiètez pas, rien d’indécent, seulement des fantasmes que vous partagez peut-être vous aussi, que vous ayez un seul enfant ou dix.

– Bon, le premier, vous l’aurez peut-être deviné, c’est une machine à plier le linge.  Sérieusement, si ce n’était pas de Chéri, j’aurais sans doute recycler la bassinette qui n’a jamais servi en panier de linge propre géant dans lequel les enfants pigent leur linge le matin.  J’HAIS plier du linge.

– Des enfants malades  … en même temps.  Non, mais la grippe qui traine sur 3 semaines, non merci.   Si tout le monde l’attrape d’un coup, bien on pourrait être 2 ou 3 jours à tous dormir et en revenir.

–  Des invitations à des fêtes d’amis simultanées.   Quand Zucchini a une fête le premier week-end du mois, Punky le troisième et Bébé Dragon le quatrième, ça hypothèque pas mal toutes mes fins de semaine.   Puis, les soeurs sont jalouses de celle qui a la chance d’aller manger du gâteau.   Si tout le monde est invité en même temps, un après-midi et je suis correcte pour le mois.  Et en plus je me retrouve avec un p’tit congé.   Puis tant qu’à fantasmer, j’aimerais ça avoir les invitations au moins 2 semaines à l’avance, parce que magasiner des cadeaux à la dernière minute quand le plus gros magasin du coin c’est un Korvette c’est pas génial.

–  Depuis que Ge l’a mentionné, je crois que mon fantasme ultime c’est un plancher de cuisine de style stainless avec un drain au milieu.   Après les repas je pourrais seulement prendre le boyau d’arrosage et nettoyer tout ça.

–  Des activités pour enfants qui se donnent en même temps, dans des lieux rapprochés.   Quand Zucchini joue au soccer à 30 minutes d’ici alors que Punky a sa pratique à côté de la maison 1 heure avant, ça complique pas mal les choses.   Puis que dire de l’hiver où la danse de l’une est le samedi matin, celle de l’autre le jeudi soir, les cours de piano le mardi et la chorale le vendredi.  On se met d’accord pour faire tout ça en même temps, le samedi matin, à l’école à côté de chez nous, puis ma semaine est tout à coup pas mal moins chargée!

– Des enfants qui sont tous sur le même horaire de sommeil.  Je les laisse choisir : vous vous couchez tard ou vous vous levez tard.  Mais entendez vous toute la gang.   Parce que si Junior se couche à 19h, mais que la grande elle ça va à 21h, quand il se lève à 6h le matin, je ne peux pas profiter du fait que Zucchini dort jusqu’à 7h30.

–  Une épicerie qui passe de la bonne musique.  Parce que lorsque c’est ta sortie solo de la semaine, ça serait l’fun de pas être obligée d’endurer du Mario Pelchat.

– Une salle de bain secrète, dont juste moi connais l’existence.  Insonorisée en prime.  Parce que je crois que c’est le seul moyen d’aller aux toilettes sans qu’on vienne me déranger.

–  Et finalement, une amie, avec 4 enfants du même âge que les miens, qui habite pas loin.   Comme ça au lieu d’aller porter une dans le village voisin, de recevoir les amies de l’autre, bien je pourrais faire un seul endroit et tout le monde serait heureux.  Et pendant que les enfants jouent tous tranquillement ensemble (on est dans le domaine du fantasme je vous le rappelle.) bien nous on pourrait discuter en sirotant une bière.

La suite une autre fois, parce qu’il me reste au moins 3 paniers à plier.

19 commentaires

  1. On partage pas mal les mêmes fantasmes! Hehe…

    Dommage qu’on partage pas aussi la même campagne, on réussirait p’etre à prendre une bière!

  2. J’avoue que tu as de bons fantasmes que je partage en partie. Le linge attend longtemps avant d’être plié ici aussi ! Et c’est pas du grand pliage !! Sinon, je les ai moi les 4 enfants, avec des âges semblables aux tiens, mais juste en gars par contre !!

  3. Ici j’ai réglé le problème du linge; je ne le plis plus tout simplement. Tout a commencé au CEGEP, quand j’ai réalisé que la police ne m’arrêterait pas si je ne pliais pas mes bobettes… et s’en suivit une déchéance du linge. à mon premier garçon, j’étais remplie de bonnes intentions de plier son linge… ça a duré environ 6 mois…Maintenant, je prends la peine de regrouper les bas 2 par 2… c’est tout! Si jamais la police du linge vient fouiner dans mes tiroirs, je lui dirai de le plier le linge! (par police du linge, comprendre ma mère, ou ma soeur ou n’importe qui qui pourrait juger mon comportement rebelle).

  4. Pour les anniversaires mes parents fêtaient le mien et celui de mon frère en même temps, nos mois se suivaient et les dates étaient proches

  5. Nouvellement maman d’une famille nombreuse (si on considère qu’à partir du 3ième on est une famille nombreuse!) je fantasme sur tes fantasmes! 😉

  6. Excellent! La cuisine c’est vraiment ingénieux!
    Mais quand même, je capote que le pliage revienne si souvent…, la semaine passée j’ai poser la question ‘vous autres, pliez-vous votre linge?’ sur FB et les gens ont vraiment réagit fort! Non mais c’est des heures et des heures de nos vies qu’on ne reverra plus JAMAIS cette histoire de pliage là! Je suis en train de penser à la solution ‘chacun son panier propre et il pige dedans le matin’ et ça finit là (et j’ai juste 2 enfants…)

  7. J’ai un cousin qui habite a Cap-Santé avec une gentille blonde (je crois que tu viens de ce coin-la) avec 4 enfants 9-7-4-2 ans!!!!

  8. mon dieu que je te comprend jai 5 enfants et je vais a lecole pour devenir infirmière et moi aussi jen ai plein d,iddées comme ca. Pour moi juste un panier a linge gros comme une couchette et en plus une plieuse de linge je serais la plus heureuse et ton plancher en steinless merveilleux !!! lache pas on est forte

  9. Moi aussi, j’ai 4 enfants entre 13 mois et 6 ans. J’ai réglé le problème du pliage en leur achetant des bibliothèques IKEA expedit avec des bacs. Ils en ont chacun 3 : pour les hauts, pour les bas et pour le reste. Et les robes? Elles les mettent où elles veulent, de toute façon, ça fait longtemps que j’ai renoncé à choisir ce qu’elles portent!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *