Le ridicule ne tue pas – part II

Parraîtrait que le rire est bon pour la santé.  Je sais pas si rire de soi ça compte en double?  Dans ce cas je devrais être exempte de toute maladie pour les années à venir.    Je vous ai déjà raconté mes aventures musicales avec mon voisin, mais je n’en suis pas à une niaiserie près.  Je me suis déjà confessée à Sophie mais pour les autres vous pourrez rire de moi.  Pour Soph, bien tu peux rire une autre fois 😛

J’ai gardé des enfants dans ma jeunesse, mais bon je m’en tenais à ce que les parents me disait, sans porter plus attention qu’il ne le fallait.  Quand Zucchini est arrivée je me suis renseignée sur bien des sujets, dont l’introduction des solides.  J’entendais parler de toutes sortes de choses, mais chaque fois que quelqu’un mentionnait qu’il introduisait le jaune d’oeuf, j’avais des haut le coeur.  Non, je n’ai pas une aversion particulière pour les oeufs.  C’est seulement que je n’avais jamais réfléchi à la façon d’apprêter l’oeuf en question…  Vous me voyez venir?  Il m’était venu dans la tête l’image d’un oeuf cru, dont on donnait seulement le jaune.  Un peu -beaucoup- indigeste.

O.K., riez de moi maintenant 😛

9 commentaires

  1. Mouhahahaha ! 😛 C’pas grave, pour ma grande je me demandais comment je ferais pour ôter le jaune une fois qu’il était tout cuit dans la poèle ! LOL Finalement elle a commencé a manger des oeufs seulement quand elle pouvait manger le blanc aussi 😛

  2. T’en fais pas… La première image qui m’est venue en tête, c’est un jaune d’oeuf pas cuit, mêlé avec du pablum ou quelque chose comme ça…

    Pas un jaune d’oeuf cuit… 😉

  3. Voilà la preuve est faite, j’ai un cerveau d’Homme. 😛

    (C’est parce que mon meilleur ami avait l’habitude de dire que j’étais un cerveau d’homme dans un corps de femme…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *