La St-Valentin idéale

La venue des enfants a changé pas mal de choses dans ma vie.   Entre autres, mes attentes.  La St-Valentin approche et je dois dire que j’ai maintenant une idée du romantisme pas mal moins difficile à satisfaire.

 

Avant les enfants, j’espèrais un repas dans un bon restaurant.

Après les enfants j’espère un repas que je vais pouvoir manger chaud.   Encore plus romantique si je ne l’ai pas cuisiné moi-même.

 

Avant les enfants, j’aurais trouvé ça vraiment romantique que mon chum me rapporte des fleurs.

Après les enfants, si mon chum arrête quelque part, j’aimerais que ce soit à l’épicerie pour que je n’aie pas besoin de sortir acheter du lait le lendemain.

 

Avant les enfants, une soirée au cinéma en amoureux me semblait une excellente idée.

Après les enfants, une soirée chez nous, en mou, me semble pas mal plus attirante.

 

Avant les enfants, une boite de chocolats fins à manger dans les jours à venir, quelle excellente idée.

Après les enfants, n’importe quel chocolat – idéalement acheté en liquidation le lendemain –  que je peux manger en cachette quand les enfants sont dans la douche.

 

Avant les enfants, j’aurais adoré une nuit à l’hôtel en amoureux.

Après les enfants, j’adorais une nuit seule à l’hôtel pour dormir.

 

Avant les enfants, une fondue pour souper me semblait un excellent choix.

Après les enfants, n’importe quoi sauf de la fondue, où je vais passer mon temps à m’occuper de la bouffe des enfants et pas de la mienne.

 

Avant les enfants, c’était une belle attention de la part de mon chum de m’acheter un bijou.

Après les enfants, s’il vous plait, pas d’autre colliers que mes enfants vont casser.

 

Avant les enfants, après le souper on peut aller au lit, parce tsé …

Après les enfants, après le souper, on peut laisser tomber le bain, la vaisselle pis toute, parce que tsé …

 

Avant les enfants, se coller toute la soirée sur le divan semblait une excellente façon de passer la soirée.

Après les enfants, se coller en famille, sur le divan, manger des cochonneries, lire des histoires me semble une excellente façon de passer de la soirée, parce que la St-Valentin c’est peut-être quétaine, mais c’est une excuse parfaite pour passer du temps avec ceux qu’on aime.

 

 

 

 

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *