La rentrée

5

Ben oui, un blogue de maman ça veut dire un billet sur la rentrée scolaire.  C’est tout de même une grosse étape dans la vie de mes enfants.   Par contre, je ne suis pas trop émotive avec la rentrée, j’ai pas versé de larmes, sauf peut-être quand j’ai dû mettre mon cadran à 6h30.   Je n’ai pas sauté de joie non plus, moi la routine je déteste et être obligée de manger en vitesse à 11h20 le midi, mettons que ça ne m’enchante pas.

Reste que comme parent on est quand même un peu stressés, et on s’imagine un peu comment va se passer cette première journée.   Pour Zucchini je l’imaginais contente de retrouver ses amies, heureuse de son prof et énervée de pouvoir aller à la bibliothèque de l’école.   Effectivement, elle est revenue en me racontant à quel point l’école c’était LA plus belle chose au monde et qu’elle écrivait dorénavant en lettres attachées.

Pour Punky, elle, j’avais des attentes un peu différentes.  Je savais qu’elle aurait du plaisir, qu’elle se ferait des nouveaux amis, qu’elle apprécirait la ride d’autobus et qu’elle serait heureuse de manger sa collation.  Ben quoi, c’est une gourmande ma deuxième.  Alors lorsqu’elle est revenue je me suis empressée de la questionner:

– Puis, ta journée d’école?  As tu aimé ça?

– OUI!  Ma classe c’est les Écureuils, puis j’ai pris l’autobus, puis je me suis fait une nouvelle amie.

– Ah oui, comment elle s’appelle?

– Hummm, m’en rappelle plus, mais tsé, c’est celle qui a la peau brune là.  (On reste en campagne, c’est pas trop difficile de savoir qui est la mystérieuse nouvelle amie.)

-Ah, oui, Miss XYZ!   Elle est gentille?

– Oh oui!  On a joué à plein de choses ensemble.  C’est juste que elle écoute pas vraiment Mme ZXY.  Elle était dans le rouge aujourd’hui.

(Mentalement:  Évidement, Punky se fait amie avec la p’tite bum de l’école.)

– (…)  Ah, ok.  Et toi, tu as bien écouté?

–  Oui, j’ai eu ma noisette. (Classe des écureuils, on reste dans le thème.)

– Super!

–  Ah oui, puis je voulais te dire, l’autre jour là, j’ai donné un bec sur la bouche d’une autre fille.  Mais pas à l’école là, quand même.

– (…)  (Mentalement : What the… )

L’école risque d’être un peu plus rock’n’roll avec elle!

4 commentaires

  1. Hahaha! On constate que bien que provenant d’une même famille chaque enfant a un caractère propre à lui. Tu m’as fais sourire en soulignant ce qui te faisais verser une larme! Bon retour a la routine malgré tout!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *