La mégère apprivoisée

Si l’Homme se relaxe tranquillement dans un spa loin d’ici, c’est pour le travail.   (Si on ne travaillais pas pour la même compagnie, j’aurais peut-être trouvé cela un peu louche, mais je vous assure, c’est vraiment pour la job qu’il est dans un hôtel de luxe et qu’il assiste à un concert privé de Tom Cochrane . )  Chéri assiste à deux ou trois conférence chaque année, et à chaque fois il y a remise de prix et tirages.  L’Homme est de nature chanceuse, il fini toujours par me raporter quelque chose ( comme mon super écran LCD , le téléphone sans-fil, la télévision etc. etc.  )

Hier Chéri me téléphone et me dit que cette fois ci, ils font tirer 3 voyages à Miami et le grand prix est une carte cadeau de 10 000$ là ou on travaille.  Je m’imaginais déjà de quelle façon j’allais dépenser le tout 😛  (Je voulais justement une laveuse frontale, et de jolies lentilles pour ma caméra 😉 ) Ce soir, le téléphone sonne.  C’est l’Homme qui veut savoir s’il peut faire un deal.  Ils sont quatre collègues qui veulent se séparer le grand prix s’il gagne, c’est à dire 4 chances de gagner 2500$.   Et chéri veut avoir mon assentiment.  J’entends les collègues qui se bidonnent à l’arrière:  Mouhaha, ca lui prend l’approbation de sa femme.  C’est comme à la job c’est elle qui décide .  Ca serait un peu frustrant si ce n’était que j’ai travaillé avec les 3 collègues en question et qu’au boulot, quand il était question d’argent il ne faisait rien sans mon approbation.

C’est qui est qui porte les culottes 😉  ?

J’ai dit à Chéri de gagner le voyage à Miami…

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *