Jeudi confession (Édition « Tout le monde participe » )

2

Je dois l’avouer, la liste des choses qui m’énervent dans la vie est assez longue.  Mon chum vous dirait que j’ai une passion pour le chialage.  Ça se peut. (Ben quoi, ça me prend bien quelques défauts!)   Au sommet de cette liste, disons dans le top 10, je me confesse il y a les gens-sans-enfant-et-qui-veulent-éventuellement-en-avoir.

À cette étape ci les gens-sans-enfant-et-qui-veulent-éventuellement-en-avoir sont scandalisés et les gens-qui-ont-des-enfants-depuis-plus-que-3-semaines sont soulagés.  Parce qu’on va se l’avouer, on a tous un jour où l’autre répliqué (dans notre tête.  Ou pas si on est un peu plus game.) à un de ces gens-sans-enfant-et-qui-veulent-éventuellement-en-avoir qui nous lançait un:  En tout cas, moi quand j’aurai des enfants ils vont faire XYZ. ou Moi, mes enfants ne feront jamais ZXY.

Entre parents, on peut se le dire, on a tous eu des idées de grandeur sur l’éducation de nos futurs rejetons.   Et on a tous revisé au moins une chose une fois qu’ils ont été dans nos vies.   C’est comme ça.   (Et plus on a d’enfants pire c’est.)  Parce qu’être prof, avoir gardé 56 enfants dans notre jeunesse, avoir 13 frères et soeurs, avoir 67 cousins, avoir été moniteur dans un camp de jour, c’est jamais , et je répète JAMAIS, comme être parent.  Malgré ce qu’on en pense.

L’autre jour, alors que j’écoutais un de ces abobinables êtres me donner des conseils sur la façon de faire dormir mes enfants tout en roulant des yeux, j’ai eu un fantasme.   Inquiètez vous pas, pas de folie meutrière (quoique j’ai peut-être eu envie de lui faire subir une de mes scéances de peignage de cheveux!) ni rien d’osé.   Un fantasme de parent.   Celui d’écrire un recueil à l’usage des non-parents-qui-se-permettent-de-donner-des-conseils .   Un recueil rempli de témoignages de parents qui eux aussi, avant d’avoir des enfants se sont exclamés :  Moi mes enfants bla bla bla! et qui se sont mis le doigt dans l’oeil jusqu’au coude.  Un recueil qu’on pourrait donner en cadeau à cet ami fatiguant qui sait toujours comment règler les problèmes d’éducation.  Un recueil qu’on pourrait lire pour se rappeler à quel point on était dans l’champ et pour rire de notre belle naïveté.   Alors, c’est là que vous entrez en scène.  Laissez moi en commentaire une (ou plusieurs) anectodes sur le thème J’ai déjà dit que mes futurs enfants … et rions ensemble de notre vie avant les enfants.   Et peut-être que ça va rester ça, un billet de blogue pour rire de nous même.  Ou qui sait peut-être qu’un jour je réaliserai mon fantasme et qu’au lieu de lever les yeux au ciel la prochaine fois que je receverai des conseils non-solicités ben je pourrai leur donner une copie ( dédicacée même! ) de mon recueil à l’usage des non-parents-fatiguants-donneux-de-conseils.

Je lance le bal et je compte sur vous pour me faire rire (ou pleurer) en commentaires.

Alors, pour vous prouver à quel point on a aucune idée dans quoi on s’embarque avant d’avoir nos enfants, moi, j’ai déjà dit, devant témoins, que si j’allaitais un jour, je ne le ferais JAMAIS en public.    HAHAHAHAHA..    J’ai aussi dit (tant qu’à s’humilier) que je retournerais travailler quand mon bébé aurait 6 mois (8 ans plus tard je suis toujours chez nous), que mes filles ne serait pas vêtues de rose (un coup d’oeil dans leur garde-robe me fait dire que j’étais tellement loin de me douter de ce qui m’attendais) et que je ne dirais jamais Parce que c’est comme ça! en réponse à une question.

Pis vous?

37 commentaires

  1. Je ne donnerai jamais de ketchup à mon enfant juste pour qu’il accepte de manger ce qui est dans son assiette. Et non je n’ai pas respecté ma parole…. honte à moi!

  2. Que non mes enfants ne ferais JAMAIS au grand jamais de crise sur le plancher d’un magasin…Je trouvais tellement ça humiliant pour le ou les parents. J’ai donc moi aussi été humilier par mon garçon, mais j’ai quand même pris la peine de le filmer pour lui montrer plus tard!!!

    1. Je prends ça en note pour la prochaine crise de bacon en public 😉 Bien qu’elles commencent à se faire rares à 3 ans (je m’en plaindrais pas hahaha).

  3. Je m’étais promis que, au grand jamais, j’allais dire à tout le monde des trucs du genre
    « Oh, il a commencé à marcher »
    « Il a fait son premier caca sur son pot »
    et bien d’autres… Pire, j’en ai sûrement fait des statuts Facebook ou des tweets!

    Je m’étais aussi promis de ne jamais faire de chantage ou de promettre des récompenses pour arriver à mes fins. C’est mal, mais le chantage quand on est à bout, si on sait sur quel bouton peser, c’est très efficace. Et j’ai mis la petite lionne propre à grands coups de suçons. Ça a très bien fonctionné, n’en déplaise à certains! 😉

  4. Et que dire de ceux qui en ont et qui se croient permis de nous dire encore plus comment élever les nôtres! Bonheur à eux s’ils ont réussi mieux que moi, mais comme il n’y a pas 2 enfants pareils et encore moins 2 familles pareilles, les chances que leurs super trucs marchent de façon univeselle sont minces! Même avec de l’expérience, il y a tout plein de choses que je fais maintenant avec mes 4 filles, qu’il y a encore 1 an je n’aurais jamais pensé faire! Et je dis que l’avenir me réserve des surprises!!!

  5. J’ai déjà dit que mes enfants aller rester assis quand on mange, même s’ils ne veulent pas manger. Hahahahahahahahaha!

  6. J’ai déjà dit que:
    1- Mes enfants ne mangeraient jamais de fastfood.
    2- Je saurais contrôler mes enfants en public (ils vont m’obéir au doigt et à l’oeil les miens, vous allez voir) haha
    3- Je ne donnerais jamais de récompense sous forme de bonbon. Finalement moi aussi j’ai mis ma fille propre à coup de suçon (c’était juste après l’Halloween, pour ma défense, fallait bien qu’ils servent à quelque chose!)
    4- Je n’allaiterais jamais passé un an.
    5- Je ne penserais jamais devenir maman à la maison.

    Mais pour bien des choses aussi, je suis contente parce que j’ai su tenir mon bout et inculquer mes valeurs!

  7. Mon feed FB n’était pas sencé avoir comme centre de l’univers mes bébés… Tsé, le monde avec un bébé comme photo de profil, ça m’énervait!!!

    Ma photo de profil = moi pis mon bébé…
    Mon cover = moi, mon chum pis nos gars…
    Je partage des articles sur les bébés, des articles de blogues sur les bébés pis je ne fréquente que des groupes qui ont le mot « maman » ou « bébé » dedans.

  8. Eh ben… je suis un être abominable.

    Parce que, parfois, être éloignée de la situation permet d’avoir une opinion plus calme et posée devant une situation banale qu’on monte en épingle parce qu’on en a plein notre pompom…

    Parce que personne n’est parfait… Ni les mamans ni les sans-enfant. Par contre, en discutant, on arrive à trouver ensemble une solution.

    Parce que oui, avoir 40 frères et soeurs ou avoir enseigné pendant 20 ans, ça donne de l’expérience en arrière de la cravate!

    Parce que donner des conseils ou passer des commentaires, c’est aussi prouver qu’on a de l’empathie pour la nouvelle maman…

    Parce que plusieurs pédiatres, psycho-éducatrices, psychologues pour enfants (et autres corps de métiers) n’ont pas d’enfant, mais ne sont pas pour autant des incompétents dans le domaine!

    1. Esther, sans rien vous enlever, je suis certaine que vous étiez super avec vos frères et soeurs et/ou vos élèves… Et oui ça aide un peu… Mais ça n’a rien à voir! Quand on a la responsabilité d’un ou de plusieurs enfants 24h sur 24, c’est très différent! Et les enfants sont toujours différents avec leurs parents par rapport à leurs éducateurs/enseignants…

      Et je tiens à dire que le fait de donner des conseils ou passer des commentaires quand on n’a pas d’enfants, ce n’est pas faire preuve d’empathie, c’est d’essayer de démontrer aux parents qu’ils n’ont pas essayé la bonne affaire, qu’ils devraient faire ci ou faire ça, et c’est trèèèès énervant! Ce n’est pas abominable, mais ça tombe incroyablement sur les nerfs! Et même un éducateur de garderie me le disait dernièrement : être éducateur et être père, c’est COMPLÈTEMENT différent! Il a dû tout ré-apprendre quand il est devenu père (et il a été éducateur pendant 15 ans avant!

      1. Je tiens à dire aussi que ce n’est pas juste énervant, ça fait partie des zillions de raisons pour lesquelles je n’arrivais pas à me faire confiance au début de la maternité… Si c’était juste énervant, ce ne serait pas un si gros problème, mais c’est que ce genre de commentaire fait partie d’un tout qui fait que les parents se retrouvent complètement démunis et se font dire par tout le monde qu’ils ne font rien comme il faut… Ça va en prendre du temps pour me bâtir une confiance en moi comme maman… Alors aujourd’hui, j’ai vraiment envie de répondre à tous ceux qui me donnent des conseils alors qu’ils ne savent pas de quoi ils parlent : « Mêle-toi donc de tes affaires! » C’est vraiment poche comme réaction, mais c’est comme ça!

    2. C’est à prendre au second degré, hein 😉

      Bien sûr que la prof qui n’a pas d’enfant peut donner un conseil qui aidera, qui fera du sens. Mais moi, dès que j’entends la phrase « Moi mes enfants ne feront pas XYZ » les yeux me roulent seuls. Parce que peu importe nos principes, de la théorie à la réalité il y a un monde de différence. Et je pense que plus on a jugé les autres parents qui ne savaient pas comment s’occuper de leurs enfants eux, plus les nôtres nous le feront payer 😉

  9. Moi aussi, je dois confesser pour le ketchup et le McDo…
    – En fait, je disais avant que je ne passerais aucun caprice alimentaire HAHAHAHAHAHAHAHA !
    – Qu’il n’y aurait pas de jouets qui traînereraient en-dehors de sa chambre (le salon est pas mal une salle de jeu…);
    – Qu’elle ne crierait jamais dans des lieux publics (mission impossible avec une petite fille expressive);
    – Que je serais tannée de mon congé de maternité après 3 mois;
    Par contre, je me félicite de respecter encore, pour l’instant, un de mes principes d’avant : ma fille ne porte jamais de vêtements de produits dérivés. Mais oui, je sais, elle est encore jeune et bientôt, elle me suppliera de lui acheter une robe Hello Kitty !

  10. J’ai toujours dit, et à tout le monde, que des enfants, moi, j’en aurai pas! Trois petits bonhommes plus tard, je me demande chaque jour si on y va pour un quatrième. Aussi, peut de temps après la naissance de mon premier, je disais que j’allais tout faire pour ne pas devenir « rienqu’une mère », cinq ans plus tard, je me rends bien compte que j’ai pas toujours d’autres sujets de conversation que mes bambins et qu’aux yeux de plusieurs c’est ce que je suis devenue.

    1. Hehe! C’est tellement ça hein?
      Au départ, je ne voulais pas d’enfants.
      Une fois enceinte 2-3 mois de congés me suffiraient.
      4 bébés plus tard, je ne suis pas encore sortie de la maison et c’est parfait comme ça!

  11. Je m’étais dit que je ne ferais jamais de menace, genre si tu ne finis pas ton assiette, tu n’auras pas de dessert… Malheureusement pour moi, j’en ai une qui ne marche qu’à la menace!

  12. On a eu exactement ce genre de discussion hier soir avec des chumes! Je disais que j’étais contente que ma belle-mère ait acheté des t-shirt pareils pour mes gars récemment. PCQ je peux les habiller pareil sans culpabiliser. C’EST KÉTAINE HABILLER SES ENFANTS PAREIL. Mais j’aime ça. Quand j’en avait juste un je jugeais au boutte les gens qui habillaient leurs enfants avec le même kit. Maintenant je me retiens de faire la même chose. Serai-je une grosse kétaine refoulée? lol

    À ma décharge, je suis peut-être un peu encouragée par mon plus vieux qui lui, aime bcp ça quand son frère est habillé comme lui. On va dire que c’est pour ça qu’inconsiemment je veux les habiller pareil. Genre.

    Marie, j’aime tjs autant lire tes billets et tes enfants sont CUTE! À bientôt!
    xo

  13. j’ai toujours dit que je ne ferais jamais deux repas different; que mes enfants vont manger ce que je sert sinon ils auront faim jusqu’au lendemain… je ne le fait pas souvent mais ca arrive. Surtout le grignottage parce qu’il n’ont pas beaucoup mangé :p

    Mes enfants dormirons avec mois qu’en cas de maladie ou de gros cauchemar… heu… 4 ans et demi maintenant et elle se leve toute les nuit pour venir me rejoindre. Son frere fait pareil depuis quelque semaine. Heureusement j’ai un King lolll

  14. Ça me fait penser à la collection « Comment devenir la meilleure / le meilleur » : http://marianneprairie.com/?p=194 J’ai suggéré à la maison d’édition Caractère de faire « Comment devenir la meilleure belle-mère / le meilleur beau-père »… Ce serait une bonne idée « Comment devenir la meilleure amie sans enfants »!

    Personnellement, j’ai toujours dit que je n’aurais pas d’enfants parce que je ferais une mère ben trop poche… Mettons que j’ai des belles années de thérapie devant moi maintenant que je suis mère d’une petite poupoune d’un an! Je n’ai jamais vraiment dit tout haut ce que je ferais ou ne ferais pas (tout le monde était assez surpris quand je leur ai annoncé que j’étais enceinte!), mais j’en ai pensé des affaires! J’étais persuadée que je ne prendrais jamais la petite voix de bébé pour parler à mon enfant (ça a duré à peu près 3 semaines…)… Je me disais que je voyagerais avec bébé (finalement j’ai eu de la misère à aller de Longueuil à Montréal pendant toute la première année)… Je croyais que je ferais tout plein d’activités le fun avec bébé (bis)… Que je n’aurais aucune misère à mettre seulement une photo de mon bébé par mois sur Facebook (HAHAHAHAHAAAAAA!)… Que je ne ferais jamais de statut sur mon bébé (bis)… Que je ne ferais pas référence à moi-même en disant « Maman » (Maman s’en va chercher ta suce, Maman t’aime fort, Maman veut que tu fasses dodo…)… Et encore pire, que je n’appellerais jamais mon chum « Papa » (sauf pour faire une joke)… Que ma fille ne porterait jamais de rose (Impossible! Je lui achète du linge de gars, mais les cadeaux de mes proches sont TOUS roses! Je ne vais pas jeter ça aux vidanges, quand même…) Que je serais une maman super écolo (Quand j’étais enceinte, j’ai participé à la marche de la Terre… Et après l’accouchement, je suis devenue beaucoup moins écolo qu’avant! J’allais au plus simple, et le plus simple, souvent, c’est PAS écolo!) Que j’utiliserais des couches lavables (j’ai de la misère à faire le lavage « ordinaire », alors les couches lavables, on oublie ça!)… Et ma fille a seulement un an!!!

  15. J’ai dit que mes enfants auraient seulement des jeux « intelligents », style des casses-têtes ou des jeux en bois … Hihi, j’en ai quelques-uns, mais d’autres choses aussi.
    Par contre, je n’ai toujours pas de van (haha, je pense encore qu’à deux enfants, pas besoin de van) et les spider-man et compagnie que mes enfants recoivent en cadeau, je réussis à leur faire accroire que ce sont des pyjamas. Hihihi

  16. J’aime ben ça lire tous ces commentaires là! Quelle bonne idée!

    Moi, euh… « Mes enfants n’écouteront jamais des émissions poches comme Dora. » FAIL. « Mes enfants n’étendront pas leurs jouets à la grandeur de la maison. » FAIL. « Mes enfants vont jouer pendant que je vais travailler à leurs côtés. » FAIL TOTAL.

  17. Oh oui! J’ajoute moi aussi « Quand bébé va être malade, je vais travailler de la maison pendant qu’elle se repose »… HAHAHAHAHA! Comme j’étais naïve! 😛

    1. Je tiens à préciser que ce n’était pas un jugement de valeur sur les mamans qui prennent des journées de congé quand leur bébé est malade, c’était simplement que je ne savais pas comment elles s’arrangeaient lorsque leur bébé était malade! Je croyais bien naïvement qu’elles travaillaient de la maison lorsque leur bébé était malade… La première fois que ma fille a été malade, j’ai envoyé un courriel en panique à toutes les mamans de mon bureau pour leur demander « Comment vous faites??? » Et c’est là qu’elles m’ont expliqué qu’elle doivent souvent prendre une journée de maladie pour ça, et qu’au mieux (ou au pire, ça dépend du point de vue…) elles travaillent un peu quand le bébé dort, mais qu’elles ne peuvent pas travailler plus de 2-3 heures quand bébé est malade…

  18. Mettre des vêtements unisexe à mon bébé…et surtout pas de rose parce que j’haïs le rose.
    Je me disais justement hier: maudit, je suis en train de m’habituer au rose, pis en plus je trouve ça cute — un rien habille ma fille. Pi mettre une salopette bleue avec un camion de pompier sur ma fille, j’ai ben de la misère… tout comme je n’aurais pas mi de petite robe à mon gars.

  19. Hihihi! Le commentaire de Marianne Prairie m’a rappelé son excellente participation au magazine Urbania (si vous avez envie de rire, c’est ici http://marianneprairie.com/maman/2012/02/13/guide-a-legard-des-nouveaux-parents-et-des-non-parents-partie-i/ et ici http://marianneprairie.com/maman/2012/02/14/guide-a-legard-des-nouveaux-parents-et-des-non-parents-partie-ii/) , et j’ajouterai encore quelques choses que je pensais ne jamais faire quand je n’avais pas d’enfant :
    – « Je ne parlerai jamais des cacas de mon bébé » Ça c’était avant que je comprenne qu’un bébé, comme ça ne parle pas, les cacas font partie de ses moyens de communication (très limités)!
    – « Je ne parlerai jamais de mon accouchement à qui que ce soit » Ça c’était avant que je comprenne que me remettre de mon accouchement me prendrait au moins six mois (sinon plus!)… Alors désolée, je ne peux pas ne pas parler de quelque chose qui m’a changée à jamais… Mais j’essaie de m’assurer d’éviter les détails « gore »!
    – « Je ne parlerai jamais majoritairement de mon bébé dans une conversation avec des gens n’ayant pas d’enfants » IMPOSSIBLE! J’ai bien essayé, et finalement je m’en suis tenue à une règle simple : si je vois des visages découragés ou tannés, je me demande « Ça fait combien de temps que je parle de ma fille? » Si je ne suis pas capable de me rappeler ça fait combien de temps, c’est qu’il est temps d’arrêter! (Dans mon cas, si je me pose cette question, ça veut inévitablement dire qu’il est temps de passer à un autre sujet!). Mais je suis contente d’avoir gardé tous mes amis sans enfants! Une chance, parce que je n’avais aucune bonne amie avec des enfants avant d’en avoir…
    – « Je vais rester au courant des actualités pendant la première année de vie de mon enfant » Tellement pas important, finalement… Les actualités, quand tu tires ton lait aux deux heures et que ta fille boit aux deux heures, ça devient complètement secondaire!!!

    1. Oh j’avais oublié la partie III! http://marianneprairie.com/maman/2012/02/15/guide-a-legard-des-nouveaux-parents-et-des-non-parents-partie-iii/ J’adooore le paragraphe :
      ‘ »Mêlez-vous de vos affaires. On est tellement confus entre ce que les pédiatres, les livres, les forums sur Internet, Canal Vie et nos mères nous disent sur l’éducation de nos enfants : on ne veut pas que vous découvriez qu’on n’a AUCUNE idée de ce qu’on fait. »

  20. je ne sais pas s il a été dit.. mais je me suis dit.. mon enfant pleure pour pas que je m’en aille.. ben on donne un bizou et on s,en va…

    et on parle ici de maman qui samedi a eu ben de la misere a laissé fiston seul pour son cours de danse.. et qui attendu l’autre bord du rideau… pendant 20min.. avant de partir..10min.. tsé!!

    1. je te comprend donc, je le fais encore parfois 5min voir si elle finit de pleurer et qu’elle est correct.

      Mais au début de garderie….ouff que sa me brisais le tit coeur

  21. Après avoir dit moi aussi que je n’aurais pas d’enfants (ça semble une tendance chez les mamans qui finissent par en avoir une tonne), j’ai dit que je déposerais dans leur compte de banque tous les paiements d’aide financière des gouvernements dans leur compte de banque..lolll!!!!

  22. Je m’étais promis que je resterais à la maison….
    J’ai échouée cette étape jusqu’à maintenant

    Je m’étais promis que je serais pas trop stricte
    J’ai du le devenir et les fameuses crises de magasins
    J’ai acheté pendant 1 ans la paix,et cassé sa oufff
    Ce fut tout qu’un calvère!

    Je m’étais promis jamais de garderie
    Mais pourtant j’en ai une (une amie a moi) une petite triche^^

    Je m’étais promis que je ferais toute mes sorties avec ma fille
    Jai pas prévu les bar karaoké,ou je relaxe 1 vendredi de temps en temps et ou je peux pas l,emmener.

    Bref, pas grand chose.
    J’ai une autre promesse,mais je la passe sous silence 😉

  23. J’avais dit à tout le monde: » Bof, moi, même si ma fille porte une poche de patate, ça me dérangera pas, c’est un bébé, elle ne verra pas la différence. » Ben oui, mais si papa à mis un haut violet avec des leggings pêche, zou, elle retourne s’habiller. Pas question qu’elle sorte de la maison comme ça.

  24. Moi, en regardant les enfants des autres, je m’étais dit que ma fille aurait jamais le visage sale entre les repas, et qu’elle serait pas échevelée!!!

    hahahah honte à moi mais si vous arrivez comme un cheveux sur la soupe, il se peut bien que vous observiez les collations de ma fille sur ses joues et ses cheveux ébouriffée…

    Sinon je passerais ma journée à la suivre..hahahh

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *