Jeudi confession

1On le dit souvent, avoir des enfants c’est parfois difficile pour un couple.  Entre le manque de sommeil, les différentes opinions sur l’éducation et l’obstinage pour savoir qui a changé la dernière couche débordante, les occasions d’accrochages sont fréquentes.

Mais, avoir des enfants, c’est aussi l’occasion d’améliorer son couple …  sans efforts (ou presque).   Vous savez ces petites habitudes qui vous énervent chez l’être aimé?   Les tiroirs qui restent ouverts.   Les miettes de chips dans le lit.   Le rouleau de papier de toilette placé à l’envers.   Et tout le reste.    Ben, je me confesse, je mets beaucoup d’emphase sur ces petites choses là … avec mes enfants.    Oui, avec mes enfants.   Qui ensuite, ayant été bien entraînés, vont gentillement (hum! hum!) reprimander leur père pour ces comportements.   Puis là, fini les possibilités de chicanes, parce que qu’est-ce que tu veux répondre à une petite fille de 4 ans qui te regardes dans les yeux et te sermonne :  Papa, je te parle.   D’un ton insistant. 14356 fois de suite.  Parce que Chéri a la mauvaise habitude d’ignorer les demandes dont il ne connait pas la réponse/ n’a pas d’opinion à propos de / n’a pas envie de discuter .

Puis bon, comme j’aime un p’tit peu la chicane, je ne peux pas m’empêcher d’en rajouter un peu :  Ouin, Chéri.  Elle. Te. Parle. 

Pour de meilleurs résultats, appliquez la méthode sans le dernier ajout.  Mais parfois, c’est difficile de résister.   Surtout que devant les enfants, faut donner l’exemple.

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *