Jeudi confession

Je suis pas une marâtre, du moins je pense pas, et quand mes enfants sont malades, je prendrais volontiers tous leurs maux pour les soulager.  Je les prends en pitié.  Je les cajole.  Je les fais même coucher dans ma chambre.

Mais.    Ben oui, y’a un mais.   Je me confesse , y’a une petite, minuscule, infime partie de moi qui trouve que la fièvre qui fait dormir mes enfants jusqu’à 9 heures le matin (et moi aussi par le fait même), c’est pas siiiiiii pire.   Même que c’est un peu plaisant.   Je ne leur souhaite pas de malheur, mais disons que lorsqu’il est déjà là, autant en profiter.

Pis par la même occasion, je voudrais dire à la gastro qu’elle peut sacrer son camp, parce que non seulement elle ne me permet pas de dormir le matin, mais en plus, elle me réveille la nuit.   Je la troque contre 2 ou 3 rhumes, deal?

2 commentaires

  1. Ha ha! Moi aussi, la fièvre qui fait dormir j’aime bien. C’est d’ailleurs comme ça que mon bébé de 4 mois avait fait sa première nuit de 12 heures! J’ai presque hâte aux prochains vaccins!

  2. J’aurais du lire ceci avant. Ce matin j’ai justement écrit sur Twitter que j’haïssais pas ça quand mes enfants étaient fiévreux (s’ils ne souffrent pas en plus, bien évidement) puisqu’en plus de dormir plus, ça les rends très colleux et je peux en profiter tout plein. Oui je sais, honte à moi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *