Jeudi confession

Lorsque j’ai fait mon tout premier jeudi confession, je vous ai avoué – oh horreur – que je ne gardais pas les dessins et autres bricolages des enfants.   Mais s’ils finissent tous au recyclage , ils passent parfois du temps sur les murs de ma cuisine.

Bon, avant d’avoir des enfants vous avez sans doute déjà rendu visite à une amie qui elle en avait déjà et vous avez constaté l’exposition des oeuvres d’art de sa progéniture sur ses murs et vous vous êtes dit :  heille, moi quand je vais avoir des enfants, je n’afficherai pas leur dessins dans mon salon certain!   (parce qu’avouons le, c’est pas toujours très beau).  En tout cas, moi j’étais certaine que mes murs seraient vierges des bricolages de mes p’tits.

Sauf que, c’est là que je me confesse, je ne les affiche pas pour la beauté de la chose.  Ni même pour faire plaisir aux enfants (ou si peu).    Non.    Si ma cuisine est tapissée de flocons et autres dessins d’hiver en ce moment :  c’est pour cacher les murs sales.     Sérieusement, 4 enfants avec leurs petits doigts , ça en fait des ravages.  Alors maintenant y’a des expositions semi-permanentes dans ma maison.   Puis quand les dessins sont sales, pas besoin de frotter, les enfants se font un immense plaisir de fournir des oeuvres de remplacement.

Maintenant, ne me reste plus qu’à trouver une solution créative pour ne plus avoir à frotter le plancher!

Un commentaire

  1. je te le dis, on a ben beau les aimer ne t’achètes surtout pas de chien. surtout un gros tas de 100 lbs. ca, ca te salis et poilu un plancher comme 4 enfants je te le jure. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *