Jeudi Confession

4

Bon, on le sait, la maternité ça change notre vie.  Complètement.   Irréversiblement.  Demandez à n’importe quel parent, il va vous le confirmer.  Il va aussi vous dire qu’il y a des choses auxquelles on ne s’attend définitivement pas.

Je me confesse, depuis que Zucchini est au monde je suis devenue une moumoune.   Dans ma vie sans enfant, je pouvais regarder le plus triste des films et ne même pas avoir un pincement au coeur.   Maintenant, j’évite de regarder à peu près tout, parce qu’un vidéo YouTube plus tard, je suis en larmes dans mon salon.

Parlez moi en bien de mes enfants?  Les larmes aux yeux.

Parlez moi en mal de mes enfants? Les larmes aux yeux.

Une pub de Hallmark?  Les larmes aux yeux.

Racontez moi une histoire triste?  Les larmes aux yeux.

Bref, je suis un surplus d’hormones ambulant.  Je braille pour rien.  J’suis une moumoune.   Merci les enfants!

(p.s.   Rassurez moi, dites moi que je ne suis pas la seule.   Sinon je vais peut-être pleurer.  Encore.)

9 commentaires

  1. Je te rassure, je suis exactement comme toi. Avant j’étais la tough qui rien n’emouvait. Me toucher oui, avoir les larmes aux yeux(!) quelle bonne blague.
    Maintenant, j’ai les larmes aux yeux pour à peu près tout, à m’en trouver ridicule…

  2. je ne peux pu écouter rien qui parle d’enfant malade/mort/moment trop heureux .. peu importe.. y’a un enfant/bb…. je pleure.. ou je me retiens…..!!!

  3. Euh oui!
    Moi aussi, et tellement.
    Quelqu’un se souvient de la pub Thank You, Mom de P&G pour les Olympiques de Londres de l’an dernier?
    Je vous laisse un instant pour aller la voir sur youtube.
    Apporter des kleenex.
    Je l’ai vu la première fois lorsque ma fille avait 1 mois, j’ai blâmé les hormones pour les larmes abondantes. Elle a 15 mois maintenant, je pleure toujours autant, avec de la morve pis toutte.

  4. Ces temps-ci, toutes les pub me font pleurer. Je couche mon grand le soir et quand je me met à penser à quelque chose de cute qu’il a fait dans la journée, je braille. TOUTE me fait brailler.

  5. Ici, rien a changé depuis la naissance du premier, je ne suis n’y plus n’y moins moumoune qu’avant (une chance, je braillais déjà mon lot devant la télé). Mon chum par contre, c’est une toute autre histoire! Depuis qu’il a prit notre premier fils dans ses bras et qu’il lui a morvé dessus dans les premières minutes de sa vie, tout ce que nos enfants font sont synonyme d’émotions. Il a les larmes aux yeux quand ils font les mignons, quand ils disent des choses brillantes, quand ils lui disent « je t’aime » etc. Je suis maintenant la « tough » de notre duo, alors merci aux hormones parentales qui rendent les papas mous!

  6. Moi j’étais déjà pas mal braillarde, mais maintenant je suis surtout plus facilement inquiète (donc moumoune)! Et mon chum, il est comme celui de Wistiti! On fait un beau duo! 😉

  7. Très drôle!

    Oui ici c’est pareil-pareil.
    Pub de Hallmark ou pub de vision mondiale itou…

    Quand ma chum (en peine d’amour) était en pleurs dans ma cuisine la semaine passée, j’ai sorti les kleenex pour nous deux. 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *