Jeudi confession

1

Hier j’ai lu cet article là.  Puis je me suis dis que l’auteure n’avait pas compris.  Ou n’était pas assez rusée.

Je l’ai déjà avoué, j’allaite par paresse.   Mais je me confesse, parfois je me sers de l’allaitement pour alimenter ma paresse.

De quessé?   Je l’avoue, j’ai déjà incité mes enfants (oui, tous les 4) à boire alors qu’ils ne l’avaient pas « demandé » juste pour ne pas avoir à faire quelque chose.   Plus d’une fois.

Pour ne pas faire le souper.  Pour ne pas donner le bain aux plus vieux.  Pour ne pas lire l’histoire du soir.  Pour ne pas faire la vaisselle.  Pour éviter les conversations dans les partys de belle-famille.  (Sérieusement, allaiter un bambin c’est la meilleure façon de faire fuir les matantes. ) Et plein d’autres affaires.

Faque l’allaitement c’est bon pour bébé, mais c’est encore meilleur pour les mamans paresseuses.

Et Chéri, si tu lis ceci, désolée de t’avoir fait faire tout ça, mais rappelle toi, t’as jamais eu à te lever la nuit.  L’allaitement, c’est aussi bien pour les papas paresseux.

7 commentaires

  1. je pensais que c’est moi qui avait écrit tout ca.
    sauf pour le souper! chéri aurait commander qqchose au lieu de le faire XD

  2. 0-3 mois c’est plus d’ouvrage allaiter (ou du moins 0-6 semaines). Mais après en effet c’est de la paresse. Outre les tâches sauvées il y a la facilité à sortir de la maison…pas de biberons à préparer, de chauffe-biberon, de glace…juste la maman! Et une petite sieste après l’allaitement collée contre bébé c’est tellement agréable…surtout quand bébé n’a pas vraiment bu et qu’on a fait que dormir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *