Jeudi confession

Je me rappelle, quand les enfants étaient plus petits et que mon chum partait en voyage d’affaires, j’étais un peu (beaucoup?) jalouse.  Heille, manger chaud, dormir toute la nuit pis personne qui vient te déranger aux toilettes.  Le rêve.

Cette semaine, Chéri est parti à Toronto.  Pis j’étais pas jalouse une miette.  Nada.  Même que, je me confesse, j’étais un peu contente qu’il parte.  Heille, ça veut dire une semaine où personne ne va chialer sur ma façon de remplir le lave-vaisselle , où les enfants vont être fins avec moi parce que je leur ai répété que j’avais besoin d’aide comme j’étais seule, où je vais pouvoir laisser mon fils dormir dans mon lit (ok, ok, je l’avoue le cododo c’est aussi pour faire plaisir aux parents.  En tout cas à moi), où je vais pouvoir soudoyer les enfants pour qu’ils me massent les pieds sans que mon chum me fasse sentir coupable.  Une semaine de rêve … ou presque.  J’ai quand même hâte que Chéri revienne, parce que une semaine sans lui, ça veut dire une semaine où je dois faire tous les lunchs.  Pis ça c’est long longtemps!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *