Jeudi confession

Lorsque je suis allée à la rencontre parents/prof pour mon fils, sa prof m’a dit qu’il était adorable (évidemment!) et qu’il ne parlait pratiquement jamais.  Tsé, c’est le genre de p’tit gars qui fait un sourire timide lorsque quelqu’un lui adresse la parole.  Puis qui se cache pour ne pas répondre.

Mais à la maison, c’est une autre histoire.  Même que des fois, je me confesse, je songe à m’acheter des bouchons ou à emprunter les coquilles anti-bruit de ma fille.  Je pense que mon fils garde tous les mots qu’il a à prononcer pour lorsque je suis à ses cotés.  Ce qui veut dire qu’il n’arrête jamais de parler.  Ni pendant les devoirs de ses soeurs.  Ni pendant le souper.  Ni quand je fais pipi.  (Oui, il vient me jaser ça au travers de la porte!).  Ni quand je suis au téléphone. Ni quand on écoute le hockey.   J.A.M.A.I.S.

Je me rappelle avoir eu tellement hâte qu’il parle.  Be careful what you wish for qu’ils disent.  Maintenant je me surprends à lui dire qu’on pourrait prendre une p’tite pause de silence.

Une chance qu’il est mignon!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *