Jeudi confession

La semaine dernière, après une partie de hockey de fiston, j’ai fait un arrêt au centre d’achat pour faire les derniers achats de Noël.  Et au milieu de la place, le royaume du père-Noël.  Avec une file d’environ 32543 enfants qui avaient trop chaud et tout autant de parents qui trouvaient que ça avançait pas assez vite.

Lorsque mes filles étaient petites, je me choisissais toujours une journée de semaine pour aller voir un beau père-Noël pour avoir un souvenir photo de ce moment.  Puis, j’ai eu plus d’enfants et ils ont commencé l’école.  Alors l’idée d’aller faire la file au centre d’achat la fin de semaine avec 4 p’tits impatients me donne de l’urticaire.  Confession : maintenant je skip le père-Noël. Je sais, mes enfants n’auront pas de photos-souvenirs.  Mais comme je ne me rappelle pas la dernière fois où j’ai eu envie de regarder une photo de moi sur les genoux d’un monsieur déguisé avec une grosse barbe blanche, j’imagine que ça sera la même chose pour mes enfants et qu’ils vont pardonner à la mère fatiguée que je suis, son manque d’intérêt pour les traditions qui lui donnent un peu trop d’ouvrage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *