Jeudi confession

Lors d’une conversation entre parents la semaine dernière (coucou Marie!) le sujet des « souvenirs » que l’on garde pour chaque enfant est venu sur la table.  Il y en a qui ont des livres de bébé remplis jusqu’à 5 ans pis y’a du monde comme moi qui ont rempli la date de naissance, le poids pis c’est à peu près ça.  Il y a des gens qui gardent les bricolages et les livres d’école.  Et il y a moi.

Je ne garde pas les affaires d’école de mes enfants.  Nope.  Pire que ça je m’en débarasse en cachette parce que mes p’tits sont des ramasseux.  Les enfants vieillissent alors je ne peux plus les mettre simplement au recyclage parce qu’ils fouillent dans le bac pour faire des bricolages (qui vont retourner là d’où ils viennent, tsé).

Je me confesse :  je me sers des cahiers de dictées des enfants pour allumer des feux.  Yep.  Les 325653 dessins rapportés de l’école la dernière semaine : excellents pour partir un brasier.  Ma progéniture grille des guimauves sur des cendres de tests de grammaire.  Désolée.  Mais pas vraiment.  Parce qu’à 4 enfants j’ai pas de place pour les 264796 bricolages qui reviennent chez nous au mois de juin.  Je leur ai quand même gardé 3 ou 4 cahiers pour qu’ils puissent jouer à l’école … et qu’ils ne se rendent pas compte que j’ai disposé des autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *