Jeudi confession

Après un début de juin assez gris et froid, le beau temps semble être enfin arrivé.  Ce qui m’a permis de me rappeler pourquoi c’était pas toujours un avantage d’avoir plein d’enfants en faisant le changement de linge dans les tiroirs.  Bye bye chandails longs, coucou petites robes soleil.

À quatre enfants, c’est une opération fastidieuse.  À quatre enfants, quand tu es en plus un peu maniaque, c’est une opération vraiment désagréable.  Salut, je m’appelle Marie, pis je me confesse, je suis accro au linge d’enfant.  Sérieusement, le garde-robe des deux filles du milieu déborde.  Entre les robes devenues trop courtes de la plus vieille, celles qui leur font encore parce que elle peuvent facilement enfiler une robe 4 ans en largeur, celles que j’ai acheté en liquidation à la fin de l’été passé pis celles pour lesquelles j’ai eu un coup de coeur au printemps (allô les robes H&M à 6$! ), sans oublier celles qui m’ont été données par une amie, je pense que je pourrais passé l’été sans faire de lavage .  Il y en a qui achètent des souliers, des sacoches ou des bijoux. D’autres qui s’achètent une bonne bouteille de vin pour finir la semain.  Moi j’achète du linge pour enfant. Je suis peut-être pas fashion, mais ça parrait pas, j’ai toujours plein d’enfants autour de moi qui camouflent le fait que je porte les même chandails depuis trop longtemps.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *