Jeudi confession

Moi, lorsqu’il s’agit de l’éducation de mes enfants, j’ai un tas de principes.  On est polis, on mange équilibré, on goûte à tout, on range les choses au fur et à mesure pis tout le reste.  Bon, ça ne fonctionne pas tout le temps, mais je travaille fort pour ça.  Et mes enfants vous diraient que je chiale souvent.

« Punky, ton assiette ne se ramassera pas toute seule! »  « Junior, on goûte avant de dire qu’on aime pas ça! »  Et bla bla bla.

Mais je dois vous faire une confession :  je suis le pire modèle pour mes enfants.  Chez nous, c’est faites ce que je dis, pas ce que je fais.  Mon chum chiale constamment parce que je lui laisse ramasser la vaiselle.  Je refuse de goûter aux affaires étranges que Chéri déguste avec les enfants (du boudin?  Non merci! Pas besoin d’y goûter pour savoir que c’est répugnant.)  Je dis des gros mots (en cachette des p’tites oreilles, quand même). Pis je range tout de travers lorsque je vide le lave-vaisselle (et je blâme les p’tits lorsque ma douce moitié chiale.)

Qu’est ce que vous voulez, je suis loin d’être parfaite.  Mais j’ai bon espoir que mes enfants vont l’être un peu plus que moi.  (Ben quoi, je peux bien rêver, tsé).

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *