Jeudi confession

Si vous parlez à des parents, s’ils sont honnêtes, ils vous diront qu’il y a au moins un truc qui les énèrve dans le fait d’être responsables de leur progéniture.

Pour certains c’est le manque de sommeil, pour d’autres c’est le fait de ne rien manger chaud ou de ne pas pouvoir aller aux toilettes seuls.  Pour d’autres c’est de marcher sur des Lego, ou de faire du lavage à l’infini.

Si toutes ces choses là peuvent parfois me déranger, je me confesse, l’affaire qui m’irrite le plus est probablement même pas plate pour la plupart des gens.  Moi ce que j’Haïs (avec une majuscule) c’est faire des lunchs.  Pis je ne parle même pas de fiare des lunchs cutes , vous savez ceux qu’on voit sur Instagram et Pinterest.  Nenon, juste faire une sandwich au jambon pis couper un peu de concombre, ça me donne de l’urticaire. J’Haïs ça.  Et là, je vous entends me dire, oui mais tu peux t’amuser en le faisant, pis toute pis touteNon.  Nope.  Niet.  Essayez pas, j’haïs ça.  Je pense que j’ime mieux marcher sur des Lego en pleine nuit .

2 commentaires

  1. Oooooh non! Ma fille commence l’école cette année, et c’est même pas encore commencé que je stresse pour les lunchs… Je pense que c’est parce que ces quatre dernières années, j’ai essayé d’apprécier faire la cuisine, mais j’aime vraiment pas ça… Pis je suis pas bonne! Je sens que les lunchs vont devenir ma hantise… Ben coudon’, je verrai bien! (Pis les maudits lunchs Instagram et Pinterest, je les haïs déjà… Comment promouvoir le manque de réalisme!)

    1. Même chose pour moi… Mais depuis cette année, les enfants mangent des lunchs chauds alors vive les restants!!! Aussi depuis quelques semaines, ils se font maintenant leur sandwich tout seul! Ouiiiiii! 3 de moins à faire pour moi! Courage, ça va passer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *