Jeudi confession

Je l’entends souvent cette phrase :  Les enfants aujourd’hui ne jouent plus dehors.  Clairement, les gens qui se plaisent à répéter ça n’habitent pas par chez nous.  Mes enfants, ils jouent dehors.  Souvent.

Et là, je me confesse, je ne les envoie pas dehors pour leur santé pis toute la patente.  Ok, peut-être un peu.  Mais surtout, je les envoie dehors pour pouvoir faire 2 ou 3 choses dans la maison sans me faire demander 234 collations, régler 42543 chicanes et déprimer en regardant tout le ménage qu’ils peuvent défaire en 4 secondes. Je mets mes enfants dehors pour avoir la paix, oui, oui. Je suis ce genre de mère là.

Bon, si la plupart du temps ils sont heureux de glisser, se balancer, faire du vélo ou toute autre activité normale d’enfant qui joue dehors, ça leur arrive de rechigner parce qu’ils veulent lire.  Dans ce temps là, je les mets dehors, livre à la main.  Faites ce que vous voulez, tant que vous n’êtes pas en train de salir mon plancher!

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *