Jeudi confession

On parle souvent de l’amour inconditionnel des parents pour leurs enfants.  Pis c’est vrai.  Même quand mes enfants font tout en leur possible pour me rendre un peu zinzin, ils se rattrapent en étant pas mal cutes pis toute.

Il y a aussi l’amour inconditionnel des enfants pour leurs parents. Ben oui, même si je les fait souffrir en leur demandant de ramasser leurs bas sales, de vider le lave-vaisselle et de faire leurs devoirs, mes enfants m’aiment quand même.  Même si je ne suis pas aussi cool que les autres parents parce que « Maman, les autres amis eux autres ils jouent aux jeux vidéos quand ils veulent pis leurs parents disent jamais non » , j’ai quand même droit à de nombreux câlins, pleins de cartes de St-Valentin et des Je t’aime à l’infini plusieurs fois par jour.

Vous le savez, l’amour de même ça fait qu’on veut prendre soin de nos p’tits.  Quand ils sont malades – même s’ils sont aussi désagréables que leur père qui souffre le martyr s’il coule un peu du nez – on les chouchoutte, on leur fait une p’tite soupe, on leur flatte le dos pis tout le reste.

Saviez vous que l’inverse est aussi vrai?  Quand vous faites assez pitié, les p’tits vont vouloir vous voir guérir rapidement.  Puis ils vont même prendre soin de vous.  En tout cas, chez nous c’est comme ça.  Si j’ai un virus qui me cloue au lit, je vais avoir une p’tite créature qui va m’offrir de m’apporter le déjeuner au lit, puis une autre qui va proposer qu’on se colle en écoutant un film et qui va même me masser les pieds.

Faque, là je me confesse, ça m’arrive parfois, quand ça fait trois ou quatre jours de suite que je suis seule pour la routine infernale devoirs-cours-quelconque-souper-douche-dodo que je dise aux enfants que je ne feel pas trop trop.  Que je vais aller m’étendre un peu.  Pis que j’aie soudainement 4 mini-moi pour s’occuper de moi, me faire un massage de tête pis partager leurs bonbons avec moi.
Je sais, c’est pas beau mentir.  Mais des fois, ça fait du bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *