Jeudi confession

Je me rappelle lorsque j’étais ado, je me disais que lorsque je serais une adulte je saurais comment m’habiller en madame.  Je ne sais pas, dans ma tête, j’allais un jour comprendre comment avoir l’air arrangée pis savoir comment me mettre du maquillage sans avoir l’air d’un clown.

Fast-foward quelques années et quatre enfants plus tard :  je ne sais toujours pas comment avoir l’air d’une madame.  Je porte encore juste des jeans, des t-shirt et des converse.  Puis le seul maquillage que je maitrise – et le mot est un peu fort – c’est celui que je mets dans la face de mes p’tits à l’halloween.  J’ai essayé.  Ben j’ai écouté à peu près 13 secondes d’un vidéo Youtube avant de dire d’la marde, leur idée de maquillage pour les nuls est pas mal différente de la mienne.  Faque je continue de ne pas avoir l’air d’une madame, coudonc.

Y’a pas longtemps, Chéri m’avait dit qu’on était invités à un souper.  La veille du dit souper, il m’a averti que c’était un souper black tie. Pour moi, c’est l’équivalent de me faire dire qu’il faut que je monte l’Evrest.  À reculons.  En talons hauts.

Après avoir fait le tour de ma garde-robe 8324 fois, force est de constater que je ne possède pas de robe appropriée pour ce genre d’évènement.  Pis l’idée d’aller magasiner et de devoir choisir quelque chose pour ce genre d’affaire me donnait de l’urticaire.  J’ai zéro talent pour dénicher de quoi m’habiller, alors j’ai pris Punky pis je lui ai laissé pratiquement carte blanche.  Oui, je me confesse, j’ai laissé un enfant de 8 ans être ma styliste.  Pis elle a clairement plus de talent que moi.  Et elle m’a fait la morale parce que je ne voulais pas mettre de talons hauts (elle a fini par gagner, parce que tsé, c’est ma styliste).

Bonus, si quelqu’un me trouve mal habillée, je peux être super cute pis dire que je laisse ma fille décider de ce que je porte, tsé.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *