Jeudi confession

Je le dis souvent, mes enfants ne tiennent pas du voisin.   Si les filles sont passées maître dans l’art de m’embarasser, je dois l’avouer dans le domaine du mettage mal à l’aise, je suis pas mal moins non plus.   Je me confesse, j’aime ça jouer les trolls dans la vraie vie.

Chéri dirait sûrement que c’est un de mes pires défauts.  Je sais que je pourrais souvent passer mon chemin, garder ça pour moi, mais coudonc, c’est un de mes p’tits plaisirs à moi hé! hé!

Un exemple?   Les réunions Passe-Partout (ce programme conçu pour les parents et les enfants de 4 ans.) .  Déjà que le sous-titre du programme ne m’inspire pas trop trop ( Un soutien à la compétence parentale ), chaque fois que je vais là j’ai envie de hurler.  Moi, me faire infantiliser disons que ça me mets dans un état d’esprit , hum, bof.   Mais si en plus l’animatrice a des idées très arrêtées sur ce qui se fait en matière de parenting et qu’elle a l’ouverture d’esprit d’une souris, ça se peut que je ne puisse me retenir.   Alors quand elle sermonnait tous les parents :  « Vous savez, vous ne devez JAMAIS , sous aucun prétexte, dormir avec vos enfants.   La chambre des parents s’appelle la chambre des maîtres, ce n’est pas pour rien.  Les laisser venir dans votre lit c’est LA pire chose à faire, vous n’aurez plus aucune autorité.   Ensuite ces enfants vont avoir de la difficulté en milieu scolaire …  »   je n’ai pas pu m’en empêcher et j’ai pouffé de rire et j’ai ajouté que mes enfants avaient tous dormi dans mon lit, horreur!

Sa face valait mille piastres.   Le sentiment de malaise, lui, priceless.  Et j’ai ri toute la soirée en revenant chez moi en me demandant si l’an prochain, alors que j’allais assister aux réunions pour Bébé Dragon, elle allait tenir le même discours.

 

5 commentaires

  1. Expliquez-moi le lien entre dodo avec papa-maman et difficulté en milieu scolaire O.o Pis ça travaille en relation d’aide en milieu scolaire ça?

  2. Je ne dors pas avec mes enfants par choix(sommeil trop léger) mais elle se mêle de quoi la madame pour décider que c’est mal de dormir avec ses enfants…encore une façon de rendre les familles coupables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *