Jeudi confession

grenouilleDe part ma très grande expérience de la maternité (HAHAHA), j’en suis venue à la conclusion qu’on est toutes la raison de s’indigner de quelqu’une à quelque part.  Ben oui.  Faut vivre avec.

Aujourd’hui je me confesse, je suis la mère que vous jugez parce qu’elle laisse ses enfants se salir.  Bon, là vous vous dites, ben oui, moi aussi je laisse mes enfants jouer dans le sable quand ils ont mis leur p’tit kit un peu propre.

Mais, quand je dis je laisse mes enfants se salir, c’est que tsé, j’ai pas vraiment de limites.  Faque, c’est moi la mère qui regarde ses enfants (d’un oeil distrait en plus) jouer dans un étang (ben une grosse flaque d’eau) plein de bouette, bien habillés, avec le linge d’école, attraper des grenouilles.

C’est moi qui laisse son fils se rouler dans un trou d’eau avec un chandail blanc sans sourciller.

C’est moi qui observe les (crisse de) recettes de cocottes, sable, feuilles morte et eau sale concoctées par ma tribu et qui fini pas mal tout le temps sur leurs vêtements.

grenouille2

 

Pis je le sais qu’on me juge, parce que le pas subtil « va pas jouer là ma chouette » lancé par l’autre parent qui s’inquiète des p’tits souliers de sa progéniture me le fais bien sentir.  Pas grave.  Pis des fois, on va même jusqu’à avertir mes enfants.  Pis je relance un « non, non, c’est beau ma grande, continue à te salir, ça ne me dérange pas ».  Parce que tsé, c’est mes enfants, c’est moi qui fait le lavage.  Bon ok.  Pas toujours.  Des fois, souvent, c’est mon chum.  Mais je plie le linge, faque, c’est tout comme.

 

lavage

Pis, vous avez le droit de vouloir que vos enfants ne se mettent pas de la boue jusqu’aux genoux, mais on fait un deal :  je t’achale pas pour que ton p’tit se salisse, achale moi pas pour que les miens restent propres.

4 commentaires

  1. Hahaha ça me fait tellement pensé à nous…. Ici 4 enfants et le nombre de fois où on m’a regardé tout croche car mes enfants étaient dans la boue…. Et il y en a dont qui ose même me dire que woooo les enfants ont besoin de limite…. Euhhh ouiiii effectivement mais pas celle de ne pas se salir 😉

  2. J’ai même du linge en double pour ça!! Il y a une flaque d’eau par terre, une éducatrice de chaque côté pour éloigner les enfants. Le mien a réussi à glisser dedans. De la tuque aux bottes! Comme il dit: maman j’ai glissé et après j’ai roulé.. Les mitaines goûtait par terre. on Parle d’une flaque d’eau sous surveillance, pas d’un lac ou un bord de rivière! Alors je prends mon mal en patience et je souris quand mon fils reviens avec de la bouette dans les cheveux, sous sa tuque!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *