Jeudi confession

banc de neigeDepuis que j’ai des enfants, j’ai une longue liste intitulée « les choses que je m’étais jurée de ne jamais faire mais que j’ai fait pareil. »  En fait, j’ai pas vraiment de liste, parce qu’il y a longtemps que j’ai perdu le compte de toutes les affaires sur lesquelles j’avais de si beaux principes.

La plupart des affaires concernent la maternité. Je veux dire, règle générale, le reste de mes principes sont restés pas mal intacts.   Mais, je dois me confesser, y’a une chose un peu honteuse que je dois ajouter à ma liste.  Moi, je suis le genre de fille qui riait ouvertement des gens qui pelletaient leur banc de neige.  Heille, la neige ça fond, t’es capable d’attendre 2 ou 3 jours de plus.  Pis cette semaine, dans un élan de frustration, j’ai pris la pelle et je me suis mise à enlever la neige de la montagne de plus de 6 pieds qui trône dans ma cour.  Celle que j’aimerais voir fondre d’ici juillet.  Celle qui prend la place du trampoline.  Celle que je ne suis plus capable de voir.

Bon, elle est encore là, toujours pas mal aussi haute, mais ça m’a fait du bien.  Un peu.  Pis au pire ça aura été un peu de cardio, c’est bon pour la santé.

J’ai aussi ri des gens qui passaient la shop-vac sur leur gazon, mais qui sait, peut être que dans quelques années ça sera mon tour.

2 commentaires

  1. J’ai fait à peu près le même constat cette semaine. Sauf que j’ai donné la pelle à la petite et je lui ai dit que si elle arrivait à pelleter tout la neige je la laissais finir le chocolat de pâques. 😉

  2. Au moins tu l’as pas arrosé ta butte. 🙂 moi je trouve ça vraiment amusant d’étaler la neige pour la faire fondre plus vite. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *