Jeudi confession

12328135_783496625127161_240273243_nQuand il s’agit de mes enfants, j’ai de beaux idéaux concernant leur éducation.  Je voudrais des enfants toujours polis, bien tenus en public et tout le tralalala.  Puis, comme beaucoup de parents, j’avais des idées bien arrêtées sur ce que mes enfants ne feraient jamais.  Comme genre, dessiner sur les murs.  Quel genre de parent laisse son enfant sans attention assez longtemps pour qu’il aie le temps d’exprimer sa créativité sur l’ameublement de la maison, hein?!?   (réponse : le parent normal.)

Comme je suis une mère-de-quatre-enfants-qui-ne-les-a-pas-toujours-à-l’oeil cette semaine Junior a laissé aller ses élans artisitiques … sur le futon.

Pis là, je dois me confesser :  au lieu d’être fâchée j’ai été (un peu) fière.  Ben oui, fiston avait fait son premier bonhomme, lui qui n’avait jamais eu d’intérêt pour la chose.   C’est aussi ça être une mère-de-quatre-enfants-qui-a-renoncé-à-posseder-des-trucs-immaculés :  voir le positif dans les  p’tites affaires.   Et apprendre que le gaz à fondue est super pratique pour effacer les oeuvres feutrées sur le tissu.  Après l’avoir immortalisée bien entendue!

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *