Jeudi confession!

2

Cette semaine on passe aux choses sérieuses, je vous fais une confession osée :  j’ai l’esprit mal tourné.   En fait, depuis qu’on a des enfants, il n’y a jamais eu autant de sous-entendus grivois entre moi et Chéri.   Puis tout ça à cause des enfants.  Ce qui fait du sens, parce qu’après tout, on sait ce qui est à l’origine de ces p’tites bestioles.

Je ne sais pas si c’est parce que j’ai l’imagination plus, hum, perverse que la moyenne ou si c’est parce que mes enfants sont juste trop d’adon mais jugez-en par vous même avec ces extraits de conversations qui ont eu lieu sous mon toit.

Papa, mange maman!  -Miss Dragon après que j’aie fait semblant de la croquer un matin. (J’vous laisse imaginer la réponse du père en question.   C’est un test pour voir si vous êtes dépravé comme nous.)

Papa, Maman, faites les cochons!  – Punky, qui voulait jouer à la ferme.

Papa, est-ce que tu vas venir ce soir?  -Tous les enfants, à tous les soirs.   La réponse que Chéri chuchote à mon oreille reste toujours la même.

Vous voulez alimenter la flamme dans votre couple? Faites des enfants, ils s’en occuperont pour vous!

Un commentaire

  1. C’est vrai que les paroles des enfants ont souvent un double sens qu’ils ne comprennent pas encore à leurs jeunes âges! Ici aussi il y en a parfois qui s’échappe!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *