Jeudi confession

12338849_910080979040077_1419155699_nQuand j’ai décidé de rester à la maison avec les enfants, je l’ai fait parce que je croyais que c’était la meilleure chose dans notre situation.  Et je le pense toujours.  (Je souligne DANS NOTRE SITUATION .  Tsé, j’ai pas envie que la police de l’internet vienne me tirer des roches.)

Mais soyons réalistes, toutes les situations ont des avantages et des inconvénients.  Puis pour la plupart, j’avais une idée de ce que ça représentait.  Mais, il y a des trucs auxquels je ne m’attendais pas. Et là, je dois me confesser, je pense que d’être mère à la maison est en train de me rendre (encore plus) inapte socialement.

Bon, je n’ai jamais été la fille qui aimait le small talk (aller chez la coiffeuse ressemble à de la torture pour moi), j’ai toujours été plus à l’aise en p’tit groupe, et ma préférence pour les pantalons de pyjama aux talons hauts ne date pas d’hier.  Mais avant, j’avais des contacts obligés réguliers avec plein de gens.  Maintenant, pour mon plus grand bonheur, mes contacts se limitent la plupart du temps aux gens que je choisis.  Sauf, que de temps à autre, faut que je délaisse mes pantalons mous et que je socialise avec d’autre monde que mon cercle habituel.  Comme lorsque mon chum a un party de Noël.  Bon, déjà de devoir m’arranger autrement que de me faire un chignon sur la tête, c’est un défi.   Mais ça passe.  C’est lorsqu’il faut que je fasse la conversation à des gens que je ne connais pas que je me rends compte que j’ai perdu à peu près tout mon talent pour les conversations d’adultes.   Alors j’ai toujours l’air un peu étrange (et c’est pour être polie que j’utilise ce terme).  Faudrait peut-être que je fasse des efforts pour sortir de la maison, avec des adultes, plus souvent.  Mais, on est siiiiii bien en pyjama.

3 commentaires

  1. C’est drôle, moi c’est le contraire. Je suis une personne totalement inapte socialement, mais comme mes occasions sociales sont vraiment limitées, je me transforme maintenant en moulin à paroles. … Ok, finalement je suis sûrement encore inapte socialement, mais d’une autre façon.

    1. Je te dirais que ça dépend avec qui. Avec d’autres mères, souvent ça va parler d’enfants alors ça va, y’a comme un « common ground » . Mais sinon, oublie ça ha! ha! Surtout que je suis pas très culture pop, faque à chaque fois je suis obligée de répondre « ouin, j’écoute pas la télé » et j’ai l’air encore plus étrange ha! ha!

  2. Je suis pareille !!!! On est bien en mou et confortable de regarder passer la parade dehors. Mais parfois j’aime bien en faire partie. Tsé. quand JE décide….

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *