Jeudi confession!

Rendez-vous hebdomadaire de confidences :   Je suis devenue la mère que je jugeais.   Y’a un adage qui dit  » Avant d’avoir des enfants j’avais des principes »  le mien serait plutôt « Plus j’ai d’enfants, moins j’ai de principes« .

L’autre matin, j’ai eu un flash d’une conversation que j’avais eu avec une amie alors que j’avais juste Zucchini.

–  Heille, peux tu croire que la p’tite fille arrive arrangée tout croche à la garderie.

– Ben oui.  Tsé, son père est peut-être pas capable de lui faire deux lulus égales mais fait moi pas accroire qu’il est pas capable de mettre deux bas pareils!

J’ai eu ce souvenir alors que j’étais en train de convaincre mes filles que la mode était aux bas dépareillés.  Oui, quand je n’avais qu’un enfant je lui achètais plein de petits bas tellement cute.  Pas deux paires pareilles.  Et je les choisissais le matin en fonction de ce qu’elle portait.  Maintenant à 4 enfants,  Junior est chanceux s’il n’hérite pas d’un bas rose.

Toutes mes excuses aux parents que j’ai déjà jugé, je ne recommencerai plus, maintenant je n’ai plus le temps!

6 commentaires

  1. Remarque que c’est actuellement très « in » chez les jeunes les chaussettes différentes. Mon ado et fiston ne portent que des chaussettes dépareillées (ainsi que tous leurs amis) alors que moi je m’efforçais à les ranger paire par paire. Du coup, j’ai appris à apprécier cette mode car j’attrape leur pile de bas sans les agencer par paire et je « dompe » ça sur leur lit pour qu’ils rangent le tout.

  2. Même moi je suis rendue à porter des bas dépareillés parce que fouilles-moi pourquoi je mets les 2 dans la laveuse et j’en ai toujours juste 1 qui ressort de la sécheuse… mausus d’elfe de maison qui pique nos bas!

  3. J’avais pas lu ce billet avant aujourd’hui… Moi aussi je fais ça, mais encore mieux pour ne plus avoir les commentaires des gens sur les bas pas pareils, j’en achète dont les paires sont déjà pas pareilles! (j’aime bien aussi les bas collants avec des jambes différentes). Ca rend les gens un peu confus(ma mere et mes tantes du moins…) ils, n’osent plus parler!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *