Jeudi confession

Le mois d’octobre s’installe et tranquillement on retombe dans la routine.  Je l’ai déjà dit, je ne suis pas une fan de la routine, mais cette année, je trouve ça plus difficile que les années précédantes. Je me confesse, je déteste l’heure des devoirs. Et détester est un p’tit mot.

J’ai eu la chance avec Zucchini d’avoir un enfant qui adorait les devoirs. Encore aujourd’hui, elle arrive de l’école et fait tout ce qu’elle peut, de son propre gré, sans rechigner.  Et elle en ferait encore plus si elle pouvait.

Est venue Punky qui ne partageait pas l’enthousiasme de sa grande soeur pour les travaux scolaire, mais qui finissait par les faire sans trop de drame.

Puis, cette année, Miss Dragon est entrée en première année.  Miss Dragon, elle trouve ça difficile l’école.  Pour plein de raisons.  Les devoirs ne font pas exception, et chaque soir j’ai l’impression de la torturer un peu.  Parfois il y a des larmes. Parfois il y a des crises. Parfois il y a du chantage.  D’ailleurs ma fille arbore fièrement une collection de 43208 tatoos temporaires sur ses bras offerts en échange de sa collaboration pour ce pénible moment.

Y’a 3 ans, je vous aurais dit que je ne comprennais pas les parents qui se plaignaient des devoirs, surtout qu’ici, dans mon coin de pays, les enseignants sont plutôt gentils et n’en demandent pas beaucoup.  Franchement, un peu de discipline et voilà, c’est fait.  Aujourd’hui, je sais que les devoirs pour certains p’tits, ça s’apparente à la fin du monde et que malgré toute notre bonne volonté, c’est parfois -souvent- exténuant, pour eux et pour nous.

Faque si vous me croisez un soir, à l’épicerie, mon panier rempli de sucreries, sachez que ce n’est pas pour mes enfants, mais pour moi, pour me donner un peu de courage pour les 10 prochains mois.  (Et les 15 prochaines années!)

 

Un commentaire

  1. Ouin! Mon grand est à la maternelle. Pas de devoir mais des « défis » à chaque mois. Septembre… apprendre à faire des boucles pour ses chaussures… La crise, je suis pas bon, j’y arriverai jamais, ARGGGHHHHH. Finalement, 3 séances plus tard c’était fait mais j’anticipe les « vrais devoirs ». Hang in there 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *