Jeudi confession

Depuis que je suis une mère, je passe beaucoup (trop?) de temps à l’épicerie. Si avant d’avoir des enfants la gestion des stocks de mon réfrigérateur était très loin dans ma liste de priorité, aujourd’hui je ne peux passer plus de 5 minutes sans entendre « Qu’est-ce qu’on mange tantôt?  Pour souper?  Pour déjeuner demain? J’ai faim!  Est-ce que je peux prendre une collation? Est-ce que je peux avoir une 8ème collation?  »

Vous comprendrez donc que dans ma vie, y’a une bonne part de temps qui est consacrée à cette palpitante activité : faire l’épicerie.  Et comme j’ai 4 enfants ma tournée des allées de nourriture se passe souvent en compagnie d’un ou plusieurs enfants.

Et là, je dois me confesser, malgré que les épiceries font de leur mieux pour rendre l’expérience de magasinage agréable avec les p’tits, je suis convaincue que l’inventeur des mini-paniers est en fait un sadique qui prend plaisir à rire des parents.

Parce que un, à mon épicerie il n’y a qu’un seul petit panier.  Et j’ai 4 enfants. Je vous laisse deviner les chicanes que ça peut occasionner. Et lorsqu’on a enfin règlé la question de qui va pousser l’arme de torture le mini-panier, vient ensuite le plaisir. Et par plaisir je veux dire avoir envie de crier à peu près 543 fois en 3 minutes.   Parce que

  • Le contrôle qu’exercent mes enfants sur le panier me laisse penser qu’ils ne risquent pas de passer leur permis de conduire bientôt.  Parce que mes talons sont régulièrement la cible des roues du panier-du-diable mini-panier.
  • Mes enfants veulent tout mettre dans le mini-panier, particulièrement le pain, suivi de 3 ou 4 cannes de conserves par-dessus.
  • Pendant que je compare les brocolis, ma progéniture en profite pour s’échapper pour aller terroriser les talons de pauvres passants.
  • Tannés au 3/4 de l’épicerie, les enfants qui se sont pourtant battus pour avoir le privilège de pousser le panier, l’abandonne et me voilà en train de gèrer deux paniers, pliée en deux.

Faque, malgré toutes vos bonnes intentions, vos p’tits paniers c’est de la mar torture!

 

4 commentaires

  1. Moi, ben j’aime les ti paniers que le bazwell de gros camion long de 8 pieds que mon deux ans et demi insiste pour conduire. Dès que je fais une mini pause de 3 secondes, il sort du dit véhicule. ça lui prend plus ou moins 34 secondes. mais dès que je veux repartir, il doit ABSOLUMENT y remonter! Ça prend une éternité!

  2. Ah! Les mini-paniers… J’en ai fait l’expérience au Ikéa, pour occuper fiston (2½ ans) qui voulait soit les bras (c’est long, faire le tour du Ikéa, et il est lourd), soit « par terre » (hum… dans la section de la vaisselle…pas sûr…). Je me suis retrouvée avec un mini-tyran qui hurlait « Non! T’a mOIIIII! » à chaque fois qu’on prenait le contrôle du panier pour l’empêcher de frapper quelqu’un/frapper une étagère/s’enfuir. Je pense que je vais encore attendre quelques années pour répéter l’expérience.

  3. Je suis tout à fait d’accord, les minis paniers c’est un vrai « pain in the neck » pour rester polie. Moi à mon épicerie, il y a assez de petits paniers pour mes trois enfants, mais ça prends tout un courage et une patience de fer pour aller faire l’épicerie avec une troupe de 3 enfants qui poussent un petit panier, qui ont tous envie de partir à courrir à un moment ou un autre pendant l’épicerie, et je me croise toujours les doigts que leur envie de partir à courir avec leur petit panier ne soit pas lorsqu’on passe dans l’allée des bouteilles de vin. Ils faut surveiller que tout le monde suit, qu’ils ne foncent dans personne, les petits paniers ça bascule sur le côté assez facilement (entoutcas avec mes garçons) et quand ça tombe sur le côté avec leur long poteau « client à l’entrainement » ça peut faire des dégât! Et il y a les chicanes parceque tous voudrait avoir la crème glacée dans LEUR panier… Vraiment, Je déteste les petits paniers! Il y a des journées quand je me sens un peu trop fatiguée, ou je m’empêche carrément d’aller dans certaines épiceries juste parcequ’il y des petits paniers! Et c’est toujours la première question que mes enfants me pose en arrivant à l’épicerie : est-ce qu’il y a des petits paniers? Donc tout à fait d’accord avec toi et très heureuse de savoir que je ne suis pas la seule à détester cette invention!

  4. Oh que je suis d’accord! Tout comme je déteste les gros camions colorés qui tournent juste pas!! Mais au moins un peu en mettre 2 dedans + une mini assis dans le sièges pour les tout petits… Sauf que bien sur ils sont vieux! Et donc, il manque souvent un des petits volants et mes coco se battent pour avoir le coté avec le volant…

    Et sans parler mon grand qui veut maintenant pousser tout seul le vrai panier quand je refuse les paniers pour enfants… Pour le moment, accident dans l’allée du cannage (il a tout ramasser) et passer proche d’une catastrophe dans l’allé de vins (j’avais dit a mon conjoint que le permis de conduire de notre fils n’était pas encore acquis…). Par chance aucune bouteille de vin n’a été renverser! Jusqu’à maintenant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *