Jeudi confession

1

Dans la vie, en général, je donne l’impression d’être bien zen. Et la plupart du temps je le suis. La mère qui prend des photos des gaffes de ses enfants au lieu de les réprimander c’est moi. Celle qui est capable de ne rien planifier pour les soupers sans stresser, encore moi.

Malgré tout ça, je me confesse, souvent je suis rongée par la ( *bip* de) culpabilité maternelle.  Yep. Je suis capable de me raisonner, mais y’a toujours la petite voix qui revient. Par exemple, lorsqu’on a fait notre liste de trucs à faire cet été les filles – en particulier Mademoiselle Dragon – ont demandé d’aller au zoo. Regarde les prix, contemple l’idée de prendre une deuxième hypothèque, et décide que j’aime mieux payer les cours d’équitation que de payer 160$ de frais d’entrée pour une journée. Sans compter le reste. Pis je le sais que mes filles vont profiter beaucoup plus des journées passées à l’écurie que d’une seule journée passée au zoo. Je sais aussi que dans la vie on ne peut pas tout avoir et que je leur apprends qu’il faut faire des choix. Et que mes enfants ne font pas pitié pantoute, que il y en a plein qui sont bien moins chanceux. Mais je me sens coupable pareil. Tout le temps. C’est peut-être ça qu’on devrait écrire dans la préface du Mieux Vivre finalement : Bienvenue dans la maternité, royaume de la culpabilité.

5 commentaires

  1. Sans vouloir te conforter dans ton idée (haha oui un peu ) Aller au zoo c’est de voir le trois quart des animaux absent ou endormi ,avec une foule qui te cache la vue ,l’étourdissement et le stress de perdre tes kids dans la masses etc etc..bref..Rien pour former des souvenirs durable mettons. Mais bon..j’avoue que pour eux j’imagine que c’est plaisant hihi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *