Jeudi confession

1

Ahhhh le printemps.  Le retour du beau temps, des températures plus clémentes.   Les oiseaux qui chantent.  Les bourgeons qui poussent.   Le printemps.  Je me confesse, depuis que j’ai des enfants, surtout 4, je … déteste le printemps.   Ok.  Pas le printemps à proprement parler, mais disons ces deux ou 3 semaines d’incertitude.

 

Bon, selon l’endroit où vous habitez, le calvaire est peut-être plus ou moins long, mais ici, dans ma campagne, c’est pénible.   Premièrement, on a besoin d’avoir l’habit de neige le matin et l’habit de printemps l’après-midi.   Les bottes d’hiver le matin, les bottes de printemps l’après-midi.  Multipliez le tout par 4 enfants, ça donne un garde-robe d’entrée qui déborde.   Ajoutez à ça 23 paires de mitaines.  Parce que ça fond.  Ça mouille.  Tout.   Après 5 minutes dehors, les mitaines peuvent être tordues.   Et chaque jour, ma salle de bain se transforme en salle de séchage de linge détrempé.

Ah, et est-ce que j’ai mentionné la bouette.  Partout.  Sur tout.   Que mes enfants entrent dans la maison.

Oh, et la complainte qui revient chaque jour « Oui, mais maman, mes amis eux ne mettent plus de tuque.  Pis pas de pantalons de nylon. En fait ils ont déjà sorti leurs shorts. »  (J’exagère à peine)

 

J’aime le printemps … une fois que la neige est fondue.  Et parti comme c’est là, je vais devoir prendre mon mal en patience encore un petit bout.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *