Jeudi confession

 

Dans quelques jours ce sera Noël.  Avec Marie de Why Not Moi on vous a écrit un petit texte festif.  Je vous y fais des souhaits d’une mère à une autre « (…) un peu plus de sommeil, une crise de bacon de moins, une année gastro-free, des frères et soeurs qui jouent ensemble sans se chicaner et de ne pas marcher sur un Lego en pleine nuit.  »

Mais je me confesse, une affaire que j’aimerais pour Noël – et merci à une gentille lectrice d’avoir mis des mots sur mon feeling – c’est qu’on arrête de voir la maternité comme une genre de guerre de clans.  Quand je dis que mes enfants n’écoutent pas la télé, je vous promets, ce n’est pas un jugement que j’émets sur le temps que les vôtres passent devant un écran.  À vrai dire, si vos enfants ne sont pas en danger, je me fous un peu de ce que vous faites avec eux.  Je suis ben trop occupée à me torturer l’esprit à savoir si je fais les bons choix pour les miens.   Faites moi le plus beau des cadeaux cette année, arrêtez de vous sentir jugés, après tout, on le sait, ceux qui jugent en arrivent souvent à regretter leurs paroles (tsé, Moi mes enfants … )   Que vous dormiez avec vos enfants, que vous donniez le biberon, que vos enfants aillent à la garderie, que vous les nourrissiez uniquement de légumes bio ou que vous refusiez que les lutins entrent chez vous, je vous promets, je vous aime autant.

Joyeux temps des fêtes de notre famille à la vôtre, profitez de ces vacances avec vos proches.  Je ne sais pas si j’aurai le temps de vous faire des confessions dans les deux prochaines semaines, je risque d’être occupée à glisser, lire des histoires et trop manger, mais une chose est certaine si je ne suis pas là les 2 prochains jeudi, je reviens pour tous ceux de 2015.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *