Independance

Zucchini a toujours été un bébé – puis une petite fille – assez indépendante.  Malgré, le co-dodo, le portage, l’allaitement, elle adore jouer seule, faire ses petites choses.

Mais là, elle c’est le comble de l’autonomie.  C’est à se demander si elle a besoin de parents.  Une fois, après qu’elle se soit fait mal suite à une de ses nombreuses cascades, voulant la consoler, je lui demande où est son bobo, et fait mine de le prendre et de le lancer.  Eh bien, maintenant quand elle tombe , se cogne …  bien oui, elle se relève, prend son bobo le lance et continue à jouer!

C’est toujours tordant de voir la réaction des gens qui sont témoins de son p’tit manège!

3 commentaires

  1. J’ai toujours été d’avis que plus un bébé est cajolé, plus ça fait un enfant sûr de lui et confiant. C’est en tout cas ce que j’observe avec ma fille aussi. Je l’ai beaucoup portée, bercée, allaitée, j’ai dormi avec elle. Certaines personnes me disaient que j’en ferais une enfant gâtée. Eh bien, c’est tout l’inverse, comme si elle avait eu sa dose d’amour et de câlins, la voilà maintenant autonome et indépendante. Elle va facilement vers les autres et ne pleure pas quand on la laisse même à des quasi inconnus. Je ne peux donner autant à mes jumeaux que j’ai donné à ma fille et j’ai un peu peur des effets inverses…

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *