Henné épicé

Ce mois ci, pour notre journée indienne, j’ai décidé de faire découvrir le henné à mes filles.   J’ai commandé un petit kit sur Amazon pour faire l’essai avec elles.  Lorsque je l’ai reçu les filles étaient pas mal énervées.  On a lu sur le henné, regardé des images sur Google, et Punky a demandé à ce que je lui dessine tout le corps!

On a préparé la pâte et on devait ensuite attendre 24 heures pour dessiner.  La plus longue journée dans la vie de Punky je pense.

3Le lendemain, on a préparé les cônes de henné et on s’est lancées.

1Si c’était à refaire, ou plutôt quand je vais le refaire, je commanderai d’ailleurs pour avoir des stencils.  Parce que si ça l’air facile de dessiner, ce ne l’est pas tant que ça!   Mais personne ne s’est plaint.

2Les enfants – et moi aussi – on adoré.  C’est pas si facile, mais ce n’est pas compliqué et avec un modèle je suis certaine que les résultats seraient encore plus spectaculaire.

Puis, comme c’était notre journée indienne, évidement il fallait que le souper soit dans le thème.   J’avais eu du succès avec mes cubes de boeuf la dernière fois, alors j’ai décidé de les apprêter d’une autre façon.  Boeuf Vindaloo ça allait être parfait, et pas trop compliqué à préparer.  Important puisque j’étais seule avec la gang.   J’ai préparé tout ça facilement, rapidement et sans problème.   Je suis hot, hein?   J’ai servi tout le monde.   Et comme je suis seule avec les enfants, ça veut dire que je le temps que je sois rendue à mon assiette, ils ont déjà commencé à manger.  Et cette fois ci, au lieu des traditionnels « Maman, ma soeur me regarde » ou « Maman, j’ai pas de fourchette »  j’ai eu droit à un concert de : Maman, du lait , viiiiiiiiiiiiiiiiite!    

J’avais oublié de regardé les indications d’intensité sur le pot de sauce vindaloo.  Si vous vous demandez, c’est trois piments.  Genre très épicé.   Alors finalement, les enfants ont mangé du riz, de la salade et beaucoup de pain naan.  Et moi tout le boeuf vindaloo.   Il était épicé, mais excellent.  Coudonc, je ne peux pas réussir mon coup à toutes les fois!

IMG_20140319_190845

Si vous aimez mangé épicé et/ou que vos enfants sont plus aventureux que les miens, je vous laisse la recette :

Boeuf Vindaloo

  • 1 boîte de Sauce Vindaloo de Patak’s
  • 1 oignon de taille moyenne coupé en dés
  • 3/4 livre de bœuf (coupées en dés)
  • 1 c. à soupe d’huile végétale

 

Préparation

  1. Faites chauffer l’huile dans une grande poêle, ajoutez l’oignon et faites-le dorer.
  2. Ajoutez les poitrines de bœuf et faites sauter jusqu’à ce que la viande soit saisie (environ 5 minutes).
  3. Égouttez l’excès d’huile. Versez la sauce et 1/2 boîte d’eau et faites mijoter pendant 20 minutes en remuant de temps en temps. Ajoutez de l’eau si vous avez besoin de plus de sauce.
  4. Servez avec du riz ou des pains nan et avec des pappadams, des chutneys et des marinades de Patak’s.

Bon appétit!

« Divulgation : Je participe au programme des ambassadrices Patak’s organisé par Mom Central Canada et j’en retire quelques avantages. Les opinions exprimées sur ce blogue sont les miennes. »

4 commentaires

  1. Ha ha ! Très drôle ! 🙂 Quand j’ai lu que tu avais fait une recette *vindaloo* je me suis dit : mon doux, elle ne doit pas savoir que c’est hyper fort ! Je suis rendue moumoune avec les années. J’ai déjà mangé très épicé mais plus maintenant, malheureusement parce que je ne le tolère plus du tout ! 🙂 Je ne doute pas que le goût devait être très bon ! 🙂

  2. La première fois que j’ai goûté à un plat vindaloo dans un resto indien, j’ai fait de la fièvre après parce que c’était vraiment, mais VRAIMENT trop épicé! (Mais je n’ai pas été vraiment malade : ça a commencé 15 minutes après la première bouchée et ça s’est terminé genre deux heures plus tard… Après j’allais bien! Juste de la fièvre de mon corps qui se demandait c’était quoi cette bouffe tellement forte qu’elle lui donnait l’impression d’être attaqué!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *