Donnerà2

19366

 

Dans ma vie avant les enfants, j’ai dû être hospitalisée assez longtemps. Si ça vous est déjà arrivé, vous savez que le temps est long couché dans un lit et que les repas sont, euh, moins bons qu’à la maison.

Quand ça m’est arrivé, j’ai eu la chance d’avoir une patronne pas mal géniale. Après être venue me visiter, avoir réussi à m’avoir une chambre d’hôpital privée, elle a demandé à plusieurs collègues de travail de s’impliquer et tour à tour ils sont venus me voir m’apportant divertissement et … nourriture! Oui, j’ai eu droit à des repas un peu plus alléchants que ceux de l’hôpital.

Mes collègues de travail se sont gentiment offerts … parce qu’on leur a demandé. Si on ose mettre au défi les gens autour de nous de faire du bénévolat, souvent la réponse est positive. Et ce faisant, permettant au Canada de devenir un meilleur endroit.

Dans cet esprit là, s’inscrit la campagne Donnerà2 du Gouverneur Général du Canada. Sur le site Mes beaux moments, vous pouvez voir les histoires des gens qui ont mis au défi d’autres gens de s’impliquer avec eux et ainsi augmenter l’impact de leur générosité. Et vous pouvez aussi partager votre histoire. Parce que c’est l’idée derrière la campagne : Si on metau défi deux autres personnes pour donner avec nous, c’est possible de faire une grande différence.

La campagne Donnerà2, en plus d’inciter plus de gens à donner, peut vous permettre de gagner un prix pour votre organisme de bienfaisance favori. Vous avez simplement à mettre au défi quelqu’un de votre entourage de faire un don avec vous. Que ce soit du bénévolat à la bibliothèque, aller aider une personne plus âgée avec son épicerie ou d’entrainer l’équipe de hockey de vos enfants, les opportunités sont variées. Ensuite vous pouvez inscrire le nombre de personne que vous avez mis au défi sur le site web donnerà2 ou encore juste en bas de mon billet. Le concours prend fin le 14 décembre 2014.

Pour ma part je fais déjà du bénévolat : un organisme d’aide à l’allaitement, le conseil d’établissement de l’école des enfants, du classement de livres à la bibliothèque scolaire entre autres. Mais pour cette campagne, j’avais envie d’inviter moi aussi des gens, j’ai donc décidé de mettre au défi deux amies à donner avec moi.

Une amie commune a eu une troisième grossesse difficile à cause d’un diabète sévère et a dû avoir une césarienne. Après s’être privée de manger ce dont elle avait envie pendant 9 longs mois, j’ai pensé qu’elle aimerait bien avoir de petites gâteries à se mettre sous la dent. J’ai donc demandé à mes amies si elles avaient envie de cuisiner elles aussi. Elles ont accepté avec joie. Ce qui nous a permis de lui offrir un peu plus.

 

muffins
Ma contribution

J’aimerais que vous fassiez de même. Donner votre temps et demander à votre entourage de le faire avec vous. Des fois, ça n’a pas besoin d’être grand chose pour aider, mais ensemble ça permet d’offrir beaucoup plus.

 

 

Malgré que ce texte soit généreusement sponsorisé par Rideau Hall Foundation , les opinions et les écrits sont les miens et ne reflètent pas Rideau Hall Foundation.

2 commentaires

  1. Euh, comment dire ? Merci ! <3

    J'ai les yeux plein d'eau à voir ton message ! 🙂 Les muffins, les boules de Rice Krispies et les pouding au chocolat se sont mangés très rapidement (et n'ont pas eu le temps de se rendre au congélateur) ! 9 mois à se priver, c'est vrai que c'est long ! 😛

    Merci encore une fois, je suis très touchée que tu aies pensé à moi ! xx

  2. Je te lis et je vois ma famille. Nous sommes 5 enfants et malheureusement, le cancer est arrivé sans qu’on s’en attende. Ma grande soeur a eu un cancer du sein. Chacun à notre manière, on a essayé d’aider. Mon frère est du style à emmener ma soeur au resto (pour changer le mal de place), une de mes soeur est du style à aider pour faire le ménage, la deuxième fait un peu de tout, moi j’ai cuisiné et ma maman était là pour elle côté réconfort et traitement etc… c’est important de faire ce que l’on peut

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *