Dans mon temps

 

JEUNES FILLESIl y a quelques temps sur Facebook circulait un extrait d’un manuel à l’usage des femmes des années 60.   Comme toute bonne mère à la maison, j’ai du temps à perdre sur Facebook (rappelez vous, j’allaite.  Alors pendant que l’Homme nettoie, moi je niaise sur les résaux sociaux.   Win.) , alors je l’ai lu et j’ai rigolé.    Puis j’ai essayé de transposer ça chez nous.  Et j’ai pleuré.   De rire quand même.
Mettons que moi je voudrais être le genre de femme parfaite de cette époque, j’aurais des croûtes à manger.

Quand il arrive le souper est pratiquement toujours prêt.  Un point pour moi.  Chéri arrive rarement avant 18h30 alors c’est une question de survie.

Être prête et prendre quelques minutes pour retoucher mon maquillage.  MOUHAHAHAHAHAHA!   Si je me maquille l’Homme pensera certainement que j’ai pris un amant ou quelque chose du genre.  S’il est chanceux je suis sortie de mon pyjama.

Ranger le désordre.   Ok, sérieusement j’ai essayé.  Parce que je suis pas mal certaine que pour mon chum, une maison propre c’est un turn on.  Alors mettons qu’une journée j’étais vraiment motivée, que j’avais tout rangé et lavé les planchers voici ce qui arrive.  15h15 les filles arrivent de l’école dans une maison étincellante.   15h17 : il y a de la boue sur le plancher.  Un bac à jouet de renversé.  Un dégat de lait sur le plancher.  Des spatules dans le bain.   Et des dessins sur les murs.   Alors quand Chéri arrive il doit se contenter d’un : Tsé, à 14h29 la maison était vraiment propre.

Réduire les bruits au minimum.  re-MOUHAHAHAH.    Quand mon chum arrive il n’y a qu’un seul bruit dans la maison, celui des enfants.  En décibel pas mal certaine que ça dépasse la chainsaw du voisin.

Écoutez le.   Pour ça il faudrait que les enfants lui laisse placer un mot.

Après le souper, je gagne un deuxième point.  Je débarasse la vaisselle.  Pendant que lui il s’occupe des bains des enfants.   Pas mal certaine que parfois il échangerait de place avec moi.

En fin de soirée, rangez la maison.   Quand les enfants sont (enfin, parfois) couchés, j’ai le temps de prendre une douche.   Le ménage, de la schnoutt.

Relations intimes, c’est pas de vos affaires.  Mais notez que je ne fais pas de ménage le soir.  Tsé.

Malgré ça, Chéri me dit souvent que je suis une femme parfaite (généralement quand il veut que j’aille lui chercher une bière dans le frigo du sous-sol) !

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *