Chaque fois …

4

En ce monde rien n’est certain, à part la mort et les impôts.
Benjamin Franklin

L’adage de M. Franklin est vrai, mais j’ai envie de rajouter : il y a deux autres choses de certaines quand je me promène avec les enfants , il y en a un qui va me faire honte et je vais recevoir un commentaire insignifiant.

Je sais, j’en ai déjà parlé, mais comme ça m’arrive régulièrement j’ai besoin de chialer.

Hier, cours de danse et commission avec les enfants.  Arrêt dans un magasin d’une chaîne prestigieuse.  Je naise, j’habite dans un village reculé, alors on a rien d’autre qu’un magasin qu’on retrouve seulement en campagne.   Mais, là n’est pas le propos, s’cusez la digression.  Donc, j’arrive à la caisse et sur le comptoir traine un DVD d’une émission jeunesse.  « Regarde Maman le film! » dit Punky.  « hum, hum »  dis-je en continuant de vider mon panier.   (Je sais, je suis une mère horrible, je ne m’émerveille pas devant chaque parole de mes p’tits choux.   Quand je veux me déculpabiliser, j’écoute Louis CK :https://www.youtube.com/watch?v=BJlV49RDlLE  ) La caissière elle, décida d’engager la conversation avec Punky  :

Oh, est-ce que tu écoutes Thomas le train à la télévision?

Punky, regardant la caissière avec son regard de Punky (lire méprisant) :  Euh, non.  On écoute pas vraiment la télé nous.   Mais Papa et Maman eux écoutent des films d’adultes.

–  …  (Caissière ne sachant pas vraiment quoi répondre.)

Bye!

J’habite dans un petit village, pendant une seconde j’ai eu envie de me justifier à la caissière :  Vous savez madame, quand elle dit des films d’adultes, elle ne parle pas de vous, euh, savez quoi là… 

Parce que voyez vous, c’est ça l’autre chose.  Chaque fois, absolument chaque fois, que je vais au magasin, à l’épicerie, à la pharmacie ou chez le dentiste avec la marmaille, c’est immanquable, je ne peux pas faire une rangée sans me faire aborder.  C’est là que vous entrez en jeu!  Oui, oui.  Je lance un concours.  Y’a rien à gagner, juste la satisfaction que vous allez avoir de savoir que vous aller m’aider.  Comment?   Je vous soumets la phrase du jour lancée par un inconnu, et vous , vous me suggèrez qu’est-ce que je devrais répondre la prochaine fois.

Aujourd’hui, on commence par LA phrase qui revient tout le temps : (souvent avec un air paniqué) Madame, est-ce qu’ils sont tous à vous ces enfants là?    Ma réponse habituelle :  C’est rare que je vais l’épicerie avec les enfants du voisinage!   Aidez moi à varier un peu!

10 commentaires

  1. Non en fait, ça c’est ma mère, ma tante et mes deux oncles qui ont trouvé une machine à voyager dans le futur quand ils étaient tout petits… Mais chuuuuut parlez-en en à personne, c’est un secret! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *