Ces phrases là.

1Quand tu deviens parent, il y a quelques phrases qui deviennent, hum, irritantes.  Tsé, ces phrases que tu ne veux pas entendre.  Et ce n’est pas toujours celles auxquelles ont s’attendait.  Dans mon p’tit livre de phrases maudites il y a :

 

  •  Maman, j’ai envie de caca.   Toujours prononcée au moment le plus inopportun :  quand tu es en voiture, pris dans le traffic sans possibilité d’en sortir dans un avenir rapproché, quand tu viens de passer 3425 minutes à essayer d’enfiler les habits de neige de tout le monde, quand t’es en train de manger au restaurant (point bonus si s’est prononcé en chuchotant comme un enfant de deux ans, i.e. le plus fort possible.)

 

  • Qu’est-ce qu’on mange?  Va être inévitablement suivi de :  yark!, Encore? et/ou J’ai pas le goût de manger ça. 

 

  • J’vais l’dire à maman!  Toujours criée ou prononcée sur un ton plaignard, vous assurant que vous pouvez monter le volume de la radio et chanter à tue-tête pour éviter tout ce qui va suivre cette phrase.

 

  • Viens pas dans ma chambre! (dans la cuisine/la salle de bain/ n’importe où.) Soyez assurés que vous devez vous rendre dans l’endroit interdit le plus rapidement possible où vous y trouverez probablement un dégât/une bêtise/un objet brisé/un désordre/toute autre affaire qui va vous faire dresser le poil sur les bras.

 

  • C’est pas de ma faute!  C’est assurément de sa faute.

 

  • Maman, on a une présentation orale à préparer.  Dans mon temps (je suis siiii vieille), on allait à la bibliothèque pour faire des recherches, on prenait un gros carton sur lequel on collait deux ou trois affaires pis ça finissait là.   Pour une raison que j’ignore, les présentations orales actuelles demandent 2 ou 3 diplômes, une connaissance approfondie de Powerpoint et beaucoup de temps.  Multipliez ça par le nombre d’enfants que vous avez (parce que oui, ils font tous ça dans la même semaine) et vous obtenez une p’tite envie de vomir lorsque vous entendez cette phrase maudite.

 

  • Maman, y’a la p’tite fille assise à côté de moi dans la classe qui a vomi/a des poux / autre bobo dont vous ne voulez pas chez vous.  Je pense que ça ne nécessite pas d’explications.  Je fais de l’urticaire chaque fois que je reçois une feuille de l’école m’avertissant d’un cas de quelque chose dans une des classes des enfants.

 

  • Ma p’tite maman d’amour que j’aime à la folie la plus gentille de toutes les mamans du monde entier.  Oui, c’est super cute.  Malheureusement, 99% du temps c’est suivi d’une demande à laquelle vous n’avez pas envie de répondre positivement mais que vous vous sentez obligée d’accepter.  Genre vous rhabiller alors que vous veniez de vous mettre en mou parce que votre progéniture veut aller jouer chez un ami.

 

  • Maman, j’avais oublié de te dire …  (que je dîne à l’école demain / qu’on doit se déguiser en cochon pour la pièce de théatre ce pm / que je n’ai plus de crayon rouge et que j’en ai besoin pour l’école dans 10 minutes ...)  Assurément, vous devrez courir comme une poule pas de tête et faire des miracles.

 

  • Maman, est-ce que je peux avoir d’autre brocoli?  Je sais, vu comme ça, ça l’air d’une super phrase.  Sauf que voyez vous, si mes enfants redemandent quelque chose assurément je n’en ai pas fait assez pour leur gourmandise.  Alors la fois d’après je fais en faire plus.  Et cette fois là, ils vont avoir décidé que la moitié de la portion qu’ils ont mangé la dernière fois, c’est en masse.  À. Chaque. Fois.

 

Pis vous, c’est quoi les phrases que vous n’en pouvez plus d’entendre?

7 commentaires

  1. Hahahahahahaaa! C’est tellement frustrant, mais tu exprimes ça de façon tellement drôôôôle! J’ai tellement ri! xD

  2. Ici une des phrases que j' »// »%%?%U&% »/%&_( le plus c’est: «Maman, est-ce que…non, tu vas pas vouloir…mais tu sais j’aimerais…ah je sais que tu vas dire non…» Aouèye accouche donc de ta demande, parce que là ça risque de prendre autant de temps que lorsque je t’ai mise au mondeeee!

  3. …pis généralement, effectivement….je dis non (ce qui se suit inévitablement de : tu vois je le savais!!!! So what are you still asking honey…????)

  4. En plus de presque toutes celles d’en haut (sauf celle relier à l’école).

    « J’ai gagner! »
    Inévitablement suivit des cris d’un autre enfants qui se révolte parce que l’autre triche ou qu’il ne voulait pas faire la courses ou… ou… ou…. Suivit de tape et/ou bousculades et pleures avec accusation de l’autre….
    Ici, la compétition, peu importe sous quel forme et TOTALEMENT banni! Car c’est rendu malsain v_v

    « Aby arrêteeeeetee! »
    Inévitablement suivit de pleure et de « maman elle ma voler mon jouet »…
    Aby a 2 ans et en fait voir a ses grands frères 😉

  5. Mon 4 ans, lui, est en pleine période de revendication de ses droits, que je semble brimer très très souvent 😉 Je n’en peux plus de l’entendre me dire à tout bout de champ : « J’ai le droooiiiiiiit!!!! ». En même temps, il semble que mes droits à moi soient très restreints, car il me dit tout le temps : « Non, maman, t’as pas le droit (de lui dire de se brosser les dents, de l’empêcher de taper sa soeur, de lui demander de ranger ses jouets, alouette)! »

  6. Pour ma part, il s’agit d’un seul mot: okay…ce qui dans leur langage veut dire: je t’ai entendu, mais je m’en fous!!! Je m’arracherais les cheveux quand elles me disent ça

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *